mercredi, juillet 21, 2021
Nord-Kivu : les FARDC récupèrent une base des Maï-Maï Charles à Tchanika
Afrique

Ituri : un sous-officier condamné à mort pour meurtre


Ituri : un sous-officier condamné à mort pour meurtre

Un militaire des FARDC a été condamné à la peine de mort et un deuxième à vingt ans de prison ferme vendredi 26 avril, à l’issue des audiences foraines organisées à Mahaga par le tribunal militaire garnison de l’Ituri. 

Le militaire condamné à la peine de mort est l’adjudant Delphin Itela. Il a été reconnu coupable du meurtre de trois civils et de la blessure par balle de trois autres dans le village Kalabaou, chefferie de Jukoth à Mahagi.

Les faits se sont déroulés il y a de cela quelques semaines. Ce jour-là, les victimes se disputaient entre elles, munies d’armes blanches. Le militaire, qui était à son poste non loin du lieu, a tenté de les calmer ; en vain.

C’est ainsi que qu’il avait pris son arme et tiré dans la foule. D’après l’auditeur militaire, trois personnes étaient mortes sur-le-champ et trois autres grièvement blessées.

L’adjudant Delphin Itela devra également payer 20 000 dollars américains au titre de dommages et intérêts. 

Le second militaire est le soldat de deuxième classe Papy Mujinga. Il a été condamné à vingt ans de prison ferme pour meurtre.

Selon l’auditeur militaire le major Vicky Lopombo, il était accusé d’avoir tué par balle un agent de la Direction générale de migration (DGM), le 30 janvier dernier à Mahagi.

L’ONG des droits humains Collectif sauvons le Congo basé à Mahagi, se dit satisfaite de ce verdict. Ce jugement doit servir d’exemple à tous les militaires ayant la gâchette facile face aux civiles, selon son coordonnateur, Me David Mokili Mungunuti. Il émet, cependant, le vœu de voir ces condamnés purger réellement leur peine.



Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :