Igor simard veut des statistiques fiables à la ZERP de Nkok
Gabon

Igor simard veut des statistiques fiables à la ZERP de Nkok

espace libre

Igor simard veut des statistiques fiables à la ZERP de Nkok

Nouvellement nommé Administrateur Directeur Général de la Zone économique à régime privilégié, l’ancien Conseiller du Président Ali Bongo promet de donner une lisibilité plus accrue à l’institution qu’il dirige. Tout le monde sait que la zone économique est un instrument important pour dynamiser l’économie du pays mais très peu de personnes savent combien cette zone pèse dans l’économie du pays. C’est pour cela que sa première décision a été de recruter un spécialiste de la statistique pour que les comptes (les chiffres) en terme de contribution de la ZERP à l’économie gabonaise soient claires et que chacun puisse mesurer le poids d’un tel outil sur l’économie nationale. Cela permettra aussi de sortir du débat de l’à peu près pour cultiver la précision des statistiques.

Par exemple, combien y-a-t-il d’employés sur la ZERP, quelle est la masse salariale totale de son personnel, qu’est-ce que cela représente en termes d’impôts pour l’état, combien de familles sont-elles impactées  par la zone pour une population de combien de personnes. Quel est l’apport d’une telle zone dans la politique sociale du pays, ainsi que dans la politique de réduction du chômage ? Quel est le niveau de l’investissement étranger sur la zone, y-a-t-il une courbe de croissance dans les activités au sein de la ZERP, le niveau de contribution de la ZERP dans la balance commerciale du pays, la contribution de l’activité économique de la zone économique sur produit intérieur brut (PIB). Autant de statistiques qui permettront de mesurer scientifiquement l’importance de la zone économique à régime privilégié et la pertinence du Président de la République quand il a défini cette politique.

espace libre

Avec Investir Gabon

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.