Liberia : le président Weah déserte ses bureaux à cause des serpents
Afrique

Liberia : le président Weah déserte ses bureaux à cause des serpents


espace libre

George WeahGeorge Weah

Partagez!

Deux reptiles venimeux en liberté ont été découverts dans le bâtiment et le personnel a été prié de rester à l’écart de ses bureaux, situés dans les locaux du ministère des Affaires étrangères à Monrovia, en attendant la fumigation complète des bâtiments.

Le président du Liberia, George Weah, a été contraint d’abandonner ses bureaux présidentiels situés dans les locaux du ministère des Affaires étrangères à Monrovia, la capitale, pour des impératifs de sécurité insolites. En effet, selon l’attaché de presse adjoint de la présidence, Smith Toby, deux serpents venimeux en liberté ont été découverts dans le bâtiment.

Dans un entretien avec l’agence Associated Press, M. Toby a précisé que le président Weah a été prié de rester à l’écart de ses bureaux, en attendant la fumigation complète des bâtiments. Il devrait les regagner dès lundi prochain.

Les deux serpents noirs ont été aperçus mardi, sortant d’un trou dans un mur derrière le bureau de la sécurité situé au rez-de-chaussée du ministère des Affaires étrangères, qui abrite également les bureaux de l’ancien Ballon d’Or France Football. Pour éviter tout incident, la présidence a demandé au staff de rester chez lui, le temps que les locaux soient désinfectés.

Aussi, une circulaire interne a-t-elle été envoyée à tous les employés, leur demandant de rester chez eux le temps que les bureaux soient désinfectés. Interrogé par la BBC, Smith Toby explique que la vétusté du bâtiment et l’état des lieux peuvent attirer les reptiles.

LIRE AUSSI Gabon : des «mauvais esprits» poussent un père à violer sa fille de 14 ans

 

commentaires



espace libre


Avec Afric Telegrah

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.