Gabon/Politique : Lundi 8 avril, point de presse du Premier Ministre Julien Nkoghé Bekalé
Gabon

Gabon/Politique : Lundi 8 avril, point de presse du Premier Ministre Julien Nkoghé Bekalé

C’est à la faveur d’un déjeuner de presse ce lundi 08 mars 2019 à Libreville, que le Premier ministre Chef du Gouvernement, M. Julien NKOGHE BEKALE, a réaffirmé son engagement et sa détermination a poursuivre la vision du Président de la République,  S.E Ali Bongo Ondimba.
Gabon/Politique : Lundi 8 avril, point de presse du Premier Ministre Julien Nkoghé Bekaléavril 2019-Gabon-Libreville-Déjeuner de presse du 1er ministre avec M. Julien Nkoghé Bekale, 1er Ministre, Chef du gouvernement

Pour son point de presse, M. Julien NKOGHE BEKALE, était accompagné  de quatre (4) ministres de son gouvernement : M. Jean de Dieu Moukagni Iwangou, Ministre d’Etat, de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et du transfert des technologies, M. Michel Menga M’Essone, Ministre de l’éducation nationale, chargé de la formation civique, Mme Madeleine Berre, Ministre fonction publique ,de l’innovation du service public et du travail et pour finir, Mme Nanette Longa Makinda, Ministres de l’emploi, de la jeunesse, de la et de la formation professionnelle de l’insertion et de la réinsertion, porte parole du Gouvernement.

Gabon/Politique : Lundi 8 avril, point de presse du Premier Ministre Julien Nkoghé Bekaléavril 2019-Gabon-Libreville-Déjeuner de presse du 1er ministre, Julien Nkoghé Bekale


Dans son propos introductif ,le Chef du Gouvernement, a indiqué clairement que “en dépit du contexte macroéconomique exigeant peu favorable, Gouvernement est par conséquent instruit de satisfaire les préoccupations des Gabonais,ce Gouvernement se veut responsable et ne doit pas encourager la médiocrité”. Annoncée lors du dernier Conseil des Ministres du 29 mars 2019.

 

Pour ce qui est des réformes engagées portant nouvelles conditions d’attribution de bourse, mesure très décriée par les apprenants celles-ci se fondent sur la loi d’orientation générale de l’éducation, de la formation et de la recherche, en vigueur depuis le 14 février 2012. Il s’agit d’après le gouvernement de l’application simple de cette loi N°21/2011 qui a curieusement  toujours été différée. En ce sens “le gouvernement ne ménagera aucun effort pour attribuer les bourses à nos étudiants méritants, offrir de meilleures conditions d’études aux apprenants, soutenir, renforcer l’aide sociale, pour permettre aux jeunes d’atteindre l’excellence voulue”, a-t-il précisé. Les nouveaux bacheliers désormais doivent réaliser une moyenne supérieure ou égale à 12/20 pour obtenir la bourse. Ils doivent aussi avoir 19 ans.

 

Cette  révision des conditions d’attribution des bourses d’études aux étudiants gabonais est un sujet d’actualité ,pour l’heure préoccupe pleinement car il s’agit là de l’avenir de milliers de Gabonais, donc de manière indéniable de l’essor ou du déclin de notre économie à court moyen ou long terme. A cet effet plusieurs marches de protestation spontanées  se son déroulées ce lundi dans la capitale politique (Libreville), et à l’intérieur du pays notamment à moanda, Franceville, Port-Gentil (…) par des élèves des lycées et collèges, réclament leur droit à la bourse et protestant  contre la mesure en question.

 

Si cette mesure aussi bien courageuse, certes impopulaire semblerait-il drastique, difficile et injuste pour certains apprenants, mais assurément salvatrice fait couler beaucoup d’ancres et de salives,il convient de rappeler loin du débats que certaines personnes bénéficiaient injustement sans aucun effort des subventions de l’Etat pour poursuivre leurs études à l’étranger, au détriment des centaines de jeunes compatriotes méritants.La mesure est dénoncée, mais elle pourra favoriser à terme le goût de l’effort, l’amour du travail et la prise de conscience chez nos apprenants.

 

Il revient ce pendant à l’Etat de repenser le système éducatif Gabonais qui parait être handicaper par la question de l’orientation des apprenants et le manque d’enseignants qualifiés, le déficit en salles de classe, les effectifs pléthoriques, le manque d’infrastructures modernes et adaptées, le manque des écoles dans certaines localités, les conditions difficiles de nombreuses familles.

Gabon/Politique : Lundi 8 avril, point de presse du Premier Ministre Julien Nkoghé Bekaléavril 2019-Gabon-Libreville-Déjeuner de presse du 1er ministre, Julien Nkoghé Bekale : Medias

 

Auteur : Mabimba Joseph keurtys
Gabon/Politique : Lundi 8 avril, point de presse du Premier Ministre Julien Nkoghé Bekalé
Publié par @DBNEWS
09/04/2019

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.