Gabon, pourquoi tant de haine contre Franck NGUEMA?
Gabon

Gabon, pourquoi tant de haine contre Franck NGUEMA?

Gabon, pourquoi tant de haine contre Franck NGUEMA?LA PHOTO POLÉMIQUE -LE MINISTRE FRANCK NGUEMA DANS LA JOIE COMME DE NOMBREUX DE SES COMPATRIOTES

Pour avoir été accueillir samedi 23 mars, à l’aéroport international Leon Mba comme de nombreux gabonais le président Ali BONGO ONDIMBA, de retour après une absence de cinq mois, M. Franck NGUEMA fait depuis l’objet de pires attaques de la part des aficionados et autres ayatollahs autoproclamés du “Mollah” Jean Ping.

Gabon, pourquoi tant de haine contre Franck NGUEMA?Ali Bongo Ondimba, samedi 23 mars, Libreville -Gabon

 

La duplicité

D’un côté, on parle de réconciliation entre tous les enfants du Gabon; on accepte l’invitation personnelle des mains  d’Omar Denis BONGO ONDIMBA pour assister à la messe hommage des 10 ans de la disparition de sa mère, la feue Edith Lucie BONGO ONDIMBA; on fait du cabotinage auprès de ceux qu’on feignait ne pas connaitre; on réveille le réseau familial pour faire passer les messages, etc… Personne ne trouve rien à redire. 

De l’autre coté, Jean Ping laisse ses sbires s’en prendre à Franck NGUEMA et comme à bien d’autres, ce fut récemment  le cas à Paris avec le  Pr Daniel ONA ONDO, ancien premier ministre et actuel président de la commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).

Où est la logique et à quoi joue t-on ?

Gabon, pourquoi tant de haine contre Franck NGUEMA?Mars 2019- Jean Ping à la messe hommage à Edith-Lucie Bongo, en dehors de ça, il ne connait pas les “BONGO ONDIMBA”

Mémoire courte et manque de reconnaissance

Les amis de Jean PING ont-ils oublié que la chaîne de télévision (TV+) de M. Franck NGUEMA a été derrière la candidature de ce dernier en 2016. En vérité, la répulsion soudaine contre le jeune ministre cache simplement de la jalousie. En effet, voilà un jeune qui a été élu député du 1er coup tandis que d’autres se sont cassés le nez, puis, cerise sur le gâteau, dans la foulée, il est nommé au gouvernement, le rêve de beaucoup.  “Ce n’est pas qui veut  mais qui peut“, avait dit Paul Biya, président du Cameroun.

Un proverbe anglais dit : “La haine, c’est la vengeance du poltron”

 

Rédaction @DBNEWS
25/03/2019

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.