mardi, décembre 1, 2020
Gabon : Accélérer les réformes qui transforment le pays
Afrique

Gabon : Accélérer les réformes qui transforment le pays


Julien Nkoghe Bekale à la plénière du CNDJulien Nkoghe Bekale à la plénière du CND

Partagez!

Le Gabon retrouve son président, absent depuis Octobre 2018 juste après les résultats des législatives offrant une large majorité du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir).

Si les ténors traditionnels de l’opposition sont passés à la trappe, il n’en est pas de même pour l’Assemblée Nationale dirigée par l’ancien Secrétaire Général du parti au pouvoir de contrôler l’action du gouvernement selon la feuille de route.

Les réformes édictées dans ces indications s’accompagnent dorénavant de l’évaluation. Dans les ministères, c’est le bilan qui va impacter le maintien ou pas du patron de la tutelle. Et le Premier Ministre n’acceptera pas qu’on néglige toute initiative de réforme.

Du coup, la meilleure représentativité participe à ce grand effort d’autant que la loi électorale permet à toute formation politique qui a obtenu la majorité d’instaurer son système politique pour gouverner.

Le chef du gouvernement a prévenu à ses ministres de leur responsabilité face au parlement qui est prêt à contraindre de remplacer un ministre qui ne serait pas à la hauteur des attentes. C’est une sorte de surveillance parlementaire, mais le président continue d’avoir ses prérogatives, sans se confiner à un rôle d’arbitrage.

Peut-on dire que le régime parlementaire est nuisible à l’action du gouvernement? La vraie question serait si le Gabon dispose aujourd’hui d’institutions fortes et d’économie solide. Et le régime présidentiel ou semi-présidentiel y contribue t-il?

LIRE AUSSI Le grand retour d’Ali Bongo Ondimba qui rassure les Gabonais

 

commentaires





Avec Afric Telegrah

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.