Accueil - Afrique - Maghreb : Les Algériens restent mobilisés un mois après le début de la contestation

Maghreb : Les Algériens restent mobilisés un mois après le début de la contestation

espace disponible pour votre sponsoring
Maghreb : Les Algériens restent mobilisés un mois après le début de la contestationManifestation dans les rues d’Alger, contre le gouvernement, le 19 mars 2019.

 

Un mois après le début de la contestation, les Algériens entendent rester mobilisés, avec de nouvelles manifestations vendredi pour réclamer le départ du président Abdelaziz Bouteflika, au pouvoir depuis 20 ans et dont le camp se fissure.

Les deux précédents vendredis ont vu une mobilisation record. Le 15 mars, des manifestations ont été enregistrés dans 40 des 48 préfectures du pays, selon des sources sécuritaires, et des diplomates ont évoqué “des millions” d’Algériens dans les rues.

Sur les réseaux sociaux, les appels à la mobilisation se sont poursuivis cette semaine autour des mots-dièses “Mouvement_du_22_mars“, “Partez tous!, ou du slogan “Nous sommes unis, ils sont finis“.

La météo annonce de la pluie, pour la première fois depuis le début de la contestation le 22 février, mais il en faut plus pour décourager les manifestants, qui appellent à se munir d’un parapluie et de l’orner du drapeau national -vert et blanc frappé de l’étoile et du croissant rouges-, accessoire désormais indispensable du manifestant algérien.

 

Avec AFP

espace disponible pour votre sponsoring

Avec VOA Afrique

Abdelaziz Bouteflika ALGERIE Maghreb Mouvement_du_22_mars Partez tous! politique
Lire les articles précédents :
Gabon : Le retour définitif du président Ali Bongo Ondimba confirmé
Gabon : Le retour définitif du président Ali Bongo Ondimba confirmé

  Libreville, Vendredi 22 Mars 2019 (Infos Gabon) – La Présidence de la République gabonaise a confirmé jeudi que le...

Fermer