Haut-Uele : la délégation chargée d’identification des  Mbororo est dépourvue des moyens à Dungu
Afrique

Mambasa : la population de Walese Karo s'inquiète de l’arrivée des éleveurs Mbororo

espace libre

Mambasa : la population de Walese Karo s'inquiète de l’arrivée des éleveurs Mbororo

La population de la collectivité de Walese Karo dans le territoire de Mambasa (Ituri) s’inquiète de l’afflux, depuis quelques semaines d’éleveurs étrangers Mbororo en provenance de la province voisine du Haut-Uele. Estimés à plus de 3000, ces Mbororo sont accompagnés de près de vingt mille vaches.

Les autochtones accusent ces éleveurs de dévaster leurs champs.

Ces Mbororo à la recherche des pâturages pour leur bétail proviennent du Haut Uele. Ils sont localisés dans les groupements Kofi ainsi que Mulikaro 1 et 2. Et sont munis de jetons d’enregistrements qui attestent de leurs statuts de réfugiés.

Le député provincial Endite Sukari, originaire de la localité dévastée, affirme que le passage de cette marée humaine et animale cause des dégâts.

« La présence des Mbororos inquiète la population. A leur passage, ils ont ravagé les champs de cette paisible population. Comme cette population vit aussi de la chasse, ma crainte est que le déplacement massif de ces gens et de ce bétail, entraine également l’éloignement des gibiers dans cette forêt », craint-il.

L’administrateur du territoire de Mambasa, Idrissa Koma Kukodila, déclare que ces Mbororo sont en séjour irrégulier.

« Ces gens sont arrivés comme ça, brusquement ! Ils entrent. Ils sont très nombreux. Nos différentes hiérarchies n’ont pas été avisées pour nous dicter la conduite à tenir », note Idrissa Koma Kukodila.

Le gouverneur de province intérimaire qui a échangé mercredi 20 mars avec les députés provinciaux de Mambasa affirme qu’une délégation des officiels se rendra sur le lieu vendredi 22 mars pour prendre des dispositions utiles.

espace libre

Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.