Accueil - Afrique - La Beac prévoit un taux de croissance de 3,2% en 2019 contre 1,7 en 2018

La Beac prévoit un taux de croissance de 3,2% en 2019 contre 1,7 en 2018

espace disponible pour votre sponsoring

Après la 1ère réunion ordinaire de l’année du comité de politique monétaire (Cpm) tenu ce jeudi 21 mars 2019, le gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), Abbas Mahamat Tolli qui a dirigé cette réunion a échangé avec les journalistes. Il annonce un taux de croissance de 3,2% en 2019.
Le gouverneur de la Beac se montre optimise de la croissance économique mondiale. « Au niveau international, la croissance économique en 2019 devrait demeurer modeste en rapport avec le ralentissement attendu dans certaines économies avancées et pays émergents et en développement sous l’effet du durcissement des conditions financières de l’essoufflement du soutien apporté par les politiques publiques dans les économies avancées, de l’impact des droits de douane appliqués entre les États-Unis et la Chine et enfin de la sortie éventuelle sans accord du Royaume uni de l’Ue », note le directeur de la Beac qui précise qu’en 2018, l’activité économique des pays membres de Beac a été marquée non seulement par la hausse du prix du baril du pétrole mais aussi par l’augmentation de sa production et la redynamisation du secteur non pétrolier conjugué avec la poursuite des réformes macroéconomique et structurelles. « les prévisions en 2019 tablent sur un taux de croissance de 3,2% contre 1,7% en 2018, une stabilisation des pressions inflationnistes avec un taux d’inflation à 2,1% comme en 2018, un excédent du solde budgétaire base engagements, les dons compris de 0,9% du PIB contre un déficit de 0,7% du PIB en 2018, une aggravation du solde du compte courant extérieur passant de 1,6% du PIB en 2018 à 5,0% en 2019 et enfin une expansion de la masse monétaire de 3,8%, pour un taux de couverture extérieur de la monnaie qui se situerait autour de 65,7% en 2019 », ajoute-t-il.
En raison de ces perspectives monétaires, le comité de politique monétaire décidé de maintenir inchangé, « le taux d’intérêt des appels d’offres à 3,50%, le taux de la facilité de prêt marginal à 6,00%, le taux de facilité de dépôts à 0,00%, le taux de la pénalité aux banques à 8,30% et les coefficients des réserves obligatoires à 7,00% et 4,50% sur les dépôts à vue et à terme respectivement », informe-t-il.
Le comité de politique monétaire, prend enfin acte de l’entrée en production officielle de la centrale des bilans de la Cemac, qui selon son communiqué participe à l’amélioration de la disponibilité et de la qualité de l’information financière sur les entreprises non financières.
Stanyslas Asnan

espace disponible pour votre sponsoring
Avec LePaysTchad

Lire les articles précédents :
Kasai : la Monusco évacue par hélicoptère les victimes du déraillement du train à Lwembe
Kasai : la Monusco évacue par hélicoptère les victimes du déraillement du train à Lwembe

A Kananga, l’hélicoptère de la MONUSCO a débuté mercredi 20 mars l’évacuation des victimes du déraillement du train marchandise survenu...

Fermer