Amérique centrale : Au Nicaragua, l'opposition se braque, les négociations à l'arrêt
Monde

Amérique centrale : Au Nicaragua, l’opposition se braque, les négociations à l’arrêt

espace libre
Amérique centrale : Au Nicaragua, l'opposition se braque, les négociations à l'arrêtArrestation de manifestants par la police à Managua, au Nicaragua, le 16 mars 2019

 

A peine quelques jours après la reprise des discussions au Nicaragua, le dialogue est de nouveau à l’arrêt: l’opposition a suspendu sa participation aux pourparlers avec le gouvernement pour protester contre “la violence et la répression” visant les manifestants.

En annonçant sa mise en retrait lundi, l’Alliance civique pour la justice et la démocratie (ACJD), plateforme d’opposition qui réunit entreprises, société civile, paysans et étudiants, a condamné dans un communiqué “la violence et la répression exercée” samedi dans les rues de Managua contre les manifestants qui s’apprêtaient à défiler pour réclamer la libération d’opposants.

“Les faits de samedi s’ajoutent au désespoir de centaines de foyers qui continuent de voir leurs proches arrêtés et à la douleur que nous ressentons tous à cause des morts et des disparus”, a ajouté l’opposition.

 

Avec AFP

espace libre

Avec VOA Afrique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.