Anniversaire : Et de deux pour les Démocrates
Gabon

Anniversaire : Et de deux pour les Démocrates


espace libre

Libreville, Lundi 18 Mars 2019 (Infos Gabon) – La formation politique de Guy Nzouba Ndama a soufflé samedi dernier sur sa deuxième bougie avec des relents de candidature de ce dernier à la présidentielle de 2023.

Deux
ans après sa création, le parti Les Démocrates (LD, opposition) a un bilan plus
qu’élogieux. Même si ses dirigeants ont le triomphe modeste, les résultats sur
le terrain le confirment à suffisance. Après sa participation aux élections
législatives et locales couplées des 6 et 27 octobre 2018, la formation politique
de Guy Nzouba Ndama a réalisé de meilleurs scores par rapport aux autres
formations de l’opposition créées avant elle et jouissant d’une bonne assise à
l’échelle nationale.

Avec
neuf députés à l’Assemblée nationale, 35 maires et présidents de conseils
locaux, Les Démocrates sont aujourd’hui la première force de l’opposition. «Se complaire dans cette
place de première force de l’opposition républicaine qu’on nous rappelle à
satiété, pourrait nous engourdir ; de même, cela reviendrait à dormir inopportunément
sur des lauriers dont nous ne disposons pas encore et qu’il importe de tresser»
,
a souligné Guy Nzouba Ndama

Mais,
de l’avis des observateurs, fort de ce statut de leader de l’opposition,
l’ancien président de l’Assemblée nationale gabonaise se voit déjà lui aussi
candidat à la présidentielle de  2023.
Surtout qu’il envisage la mise sur pied de sa propre plateforme, la Coalition
démocratique de l’opposition. Avec le largage de Jean Ping, il entend fédérer
autour de ce projet les différentes forces de l’opposition.

«Ceux qui attendent de
notre parti qu’il puisse verser dans le discours injurieux, attendront
longtemps», ajoute
Guy Nzouba Ndama. Le président de Démocrates prend
ainsi une longueur d’avance sur Jean Eyeghé Ndong, Alexandre Barro Chambrier et
Zacharie Myboto qui ne boudent non plus de leur côté le plaisir de briguer la
magistrature suprême en 2023.

Même
si les uns et les autres jouent encore à cache-cache, ce qui est sûr et certain
c’est que le Gabon vit déjà la nuit des longs couteaux dans la perspective de
cette échéance.

FIN/INFOSGABON/PM/2019

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Présidentielle 2023 au Gabon : Eyeghe Ndong affûte ses armes

espace libre


Avec Info Gabon

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.