Afrique

NATIONS UNIES-PAIX/UN REGLEMENT POLITIQUE POUR L’UNIFICATION DES INSTITUTIONS EN LYBIE

espace libre

BRAZZAVILLE, 14 MARS (ACI) – La Secrétaire générale adjointe de l’ONU aux affaires politiques et à la consolidation de la paix, Mme Rosemary Di Carlo, et le Commissaire à la paix et à la sécurité de l’Union africaine (UA), M. Smail Chergui, ont effectué récemment une  visite conjointe en Lybie, en  appui aux efforts dirigés par les Nations Unies pour parvenir à un règlement politique afin de déboucher sur l’unification des institutions du pays, a-t-on appris d’une source  sure.

Accompagnés du représentant spécial du Secrétaire général pour la Libye, M. Ghassan Salamé, Mme Di Carlo et M. Chergui se sont rendus à Benghazi, où ils ont rencontré le commandant de l’Armée nationale libyenne, le Maréchal Khalifa Haftar.

Cette visite vise également la bonne  tenue des élections nationales et l’amélioration des conditions de sécurité, de stabilité et de vie pour le peuple libyen.

A Tripoli, la délégation conjointe ONU-UA a tenu des réunions avec le président du Conseil de la présidence, M. Fayez Serraj, ainsi qu’avec le président du Haut Conseil d’État, M. Khaled al-Mishri, et d’autres membres du gouvernement d’entente nationale.

Au cours des entretiens, elle a été informée des dispositifs sécuritaires à Tripoli et s’est réunie avec une organisation féminine.

De même, l’Envoyé spécial pour le Yémen, M. Martin Griffiths, a fait,  le 13 mars à Washington, aux Etats Unis, le point sur la mise en œuvre de l’Accord de Stockholm et a indiqué aux membres du Conseil de sécurité que l’ONU continue de travailler avec les parties en conflit pour faire du redéploiement à Hodeïda une réalité, a informé la même source.

En effet, le Conseil de sécurité a tenu des consultations closes sur le Yémen, dans le but de rétablir la sécurité dans les zones de conflits. (ACI)

espace libre

Avec ACI (AGENCE CONGOLAISE D’INFORMATION)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.