Accueil - Afrique - Diplomatie pour les nuls: le gouverneur avait-il fumé la moquette?

Diplomatie pour les nuls: le gouverneur avait-il fumé la moquette?

espace disponible pour votre sponsoring
Diplomatie pour les nuls: le gouverneur avait-il fumé la moquette?
Diplomatie pour les nuls: le gouverneur avait-il fumé la moquette?

Commentaire par Marie-France Cros

Le 26 mars doivent être élus pour cinq ans, en RDCongo, les gouverneurs de province, choisis par les députés provinciaux. Il était temps! C’est ce qu’on ne peut manquer de penser au vu des dernières déclarations de l’un d’eux, visiblement très très très fatigué.

Célestin Pande Kapopo, gouverneur du Haut-Katanga, a en effet reçu, le 5 mars dernier, une délégation de femmes représentant les manifestantes qui venaient de défiler à Lubumbashi pour protester contre la recrudescence des viols dans la province, notamment les viols collectifs qui accompagnent de plus en plus souvent les attaques à main armée des maisons de particuliers: depuis le début de cette année, 266 cas ont été enregistrés au Haut-Katanga, faisaient valoir les protestataires,dont 231 à Lubumbashi. Les autorités provinciales doivent faire quelque chose, clamaient les manifestantes.

Célestin Pande Kapopo a d’abord fait attendre plusieurs heures la délégation de femmes. Normal: ne devait-il pas montrer qu’il est un monsieur important? En a-t-il profité pour fumer la moquette? On s’interroge, car lorsqu’il a reçu la délégation, il a reconnu la recrudescence de l’insécurité mais a doctement expliqué que si les femmes étaient violées, c’est parce qu’elles provoquaient leurs bourreaux. Et d’ailleurs, a-t-il assuré à son auditoire féminin médusé, les femmes aussi se rendent coupables de viol!

« Pas très convaincues par la réplique du gouverneur Celestin Pande Kapopo, les femmes des différentes structures (…) promettent d’autres actions de grande envergure pour faire valoir leurs droits », indique le web magazine Congo Monde, tandis que l’Institut de Recherche en Droits humains de Lubumbashi protestait officiellement contre la déclaration du gouverneur.

Que pensez-vous de cet article?

espace disponible pour votre sponsoring
Avec La Libre Afrique

Diplo pour les nuls
Lire les articles précédents :
La grève des employés des commerces tenus par les expatriés se poursuit à Kinshasa
La grève des employés des commerces tenus par les expatriés se poursuit à Kinshasa

La grève des employés des entreprises commerciales des expatriés, s’est poursuivie mardi et mercredi à Kinshasa. La police a dispersé la...

Fermer