CDC/Immobilier : L’ultimatum d’Hermann Nzoundou aux squatters de Mindoumbe
Gabon

CDC/Immobilier : L’ultimatum d’Hermann Nzoundou aux squatters de Mindoumbe

espace libre

CDC/Immobilier : L’ultimatum d’Hermann Nzoundou aux squatters de Mindoumbe

Par un Communiqué signé de lui-même et publié sur sa page Facebook personnelle ce 11 mars, le Directeur Général de la Caisse des Dépôts et des Consignations vient d’exiger aux squatters établis au quartier Mindoumbe de Libreville, sur une parcelle appartenant à son administration, de « vider les lieux » au plus tard le 15 mars 2019, sous peine de leur expulsion par les forces de l’ordre.

Pour justifier son droit à adresser un tel ultimatum, Hermann Nzoundou Bignoumba n’a pas fait moins que d’exciper d’une décision du tribunal de première instance de Libreville, en l’occurrence l’ordonnance n°343  du 24/08/2018, qui consacre vraisemblablement la CDC comme propriétaire exclusif de cet espace foncier querellé. Outre sa mission de soutien aux politiques publiques, notamment celle  relative au logement, le communiqué fait état du démarrage imminent d'<<un programme immobilier de 320 logements sur ladite parcelle, afin d’offrir aux compatriotes un cadre urbain moderne et fonctionnel>>.

Au regard des délais extrêmement courts entre la date de publication dudit communiqué et la date limite donnée aux concernés pour évacuer le site, il ne serait pas surprenant que des résistances à cet ordre d’évacuation surgissent, à l’image de celles observées en d’autres temps et en d’autres lieux, dans des circonstances et pour des motifs similaires. De fait, si un tel cas de figure venait à se produire, nul ne saurait présager de la suite de cette affaire, compte tenu des éventuelles conséquences sociales dramatiques qu’elle pourrait entraîner pour ces occupants illégaux. Affaire à suivre.

espace libre

Avec Investir Gabon

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.