Rentrée officielle de la 18ème promotion de l’Ena
Afrique

Rentrée officielle de la 18ème promotion de l’Ena

espace libre

Rentrée officielle de la 18ème promotion de l’Ena

Rentrée officielle de la 18ème promotion de l’Ena

Le président de la République, Idriss Deby Itno a présidé ce lundi 04 mars 2019 la rentrée officielle des élèves de la 18e promotion de l’Ecole nationale de l’administration (Ena). Une rentrée placée sous le thème ’’la citoyenneté’’.

Ils sont 120 élèves dont 70 au 1er cycle et 50 au second à être admis à la 18e promotion de l’Ecole nationale d’administration (Ena), répartis en plusieurs filières notamment traducteurs et assistants de direction bilingue au 1er cycle mais aussi diplomatie, études territoriales et administratives et économie et finances au second cycle.

Le ministre secrétaire général du gouvernement, Mariam Mahamat Nour, par ailleurs présidente du conseil d’administration de l’Ena, exhorte les élèves à plus de responsabilité. « Chers enfants, vous devez être fiers, car vous entrez ainsi dans l’histoire du Tchad par la grande porte pour avoir réussi un concours sélectif et pour vous être engagés à servir l’intérêt général. Servir l’intérêt général exige compétences, déontologie et sens élevé de responsabilité », précise-t-elle.

Le président Déby invite les Tchadiens à placer la citoyenneté au centre de leur préoccupation. « La citoyenneté est une notion fondamentale dans une République. Etre citoyen, c’est être titulaire des droits mais aussi être sujet à des obligations. Se joindre à la chose publique mais aussi participer de façon active, différente et responsable à la gestion de cette chose publique. C’est à juste raison que la citoyenneté est intégrée au cœur du champ pédagogique », précise le chef de l’Etat qui annonce que l’école est le lieu de diffusion du savoir, d’acquisition de la culture et d’autonomie de jugement. « On ne peut pas faire fi de cette notion oh, combien importante de la citoyenneté, d’autant plus que celle-ci permet de former des élèves aux valeurs sublimes qui sont entre autres l’unité, le respect, le travail, l’égalité, la tolérance, la solidarité », ajoute-t-il.

Il déplore le non-respect de l’autorité de l’Etat de certains concitoyens. « C’est compte tenu de cette situation au demeurant alarmante que nous avons inscrit la citoyenneté de la paix au cœur de notre combat politique », poursuit le chef de l’Etat qui relève que la citoyenneté, peut s’accomplir par des actes tout aussi simples et élémentaires comme le fait de « balayer devant chez soi, de respecter ses concitoyens, respecter son environnement, d’aimer sa patrie en respectant ses valeurs et d’aller voter aussi ».

Barak Kassouré                                                                                                           

espace libre

Avec LePaysTchad

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.