Lubumbashi : bagarre entre présumés jeunes de l’UDPS et de l’UNAFEC
Afrique

Lubumbashi : bagarre entre présumés jeunes de l’UDPS et de l’UNAFEC


espace libre

Lubumbashi : bagarre entre présumés jeunes de l’UDPS et de l’UNAFEC

Un groupe de taximen-motos se disant membres de la jeunesse de l’UDPS et des jeunes se faisant passer pour membres de la JUNAFEC, parti politique de Kyungu wa Kumwanza, se sont affrontés dimanche 3 mars à Lubumbashi (Haut-Katanga). Le bilan fait état de plusieurs motocyclistes blessés au couteau, plusieurs motos incendiées ainsi que des drapeaux et banderoles des partis politiques UDPS et UNAFEC brûlés.

Au cours d’un meeting tenu dimanche, Gabriel Kyungu wa Kumwanza a interdit à tout élément de la JUNAFEC de se retrouver dans les parkings implantés dans la ville.

Me Sonvil Mukendi, porte-parole de l’UNAFEC, demande l’implication des autorités de la province pour qu’elles mettent fin à cette situation, qui risque d’avoir des conséquences très néfastes.

« La police est là pour la sécurité des biens et des personnes. Elle ne peut pas rester en marge de cette situation macabre que nous connaissons ; mois encore le maire de la ville. C’est lui l’autorité de tutelle. Il doit prendre des dispositions afin d’arrêter cette hémorragie. Nous ne voulons pas que le pire puisse arriver », a-t-il dit à Radio Okapi.  

Dans cet extrait sonore, il dénonce « quelque chose qui est instrumentalisée pour ternir l’image de l’UNAFEC » :

/sites/default/files/2019-03/040319-p-f-lubumbashiporte_parole_de_la_junafec_fr_002.mp3

De son côté, Guylain Lubaba Buluma, maire de Lubumbashi, promet de réunir ce lundi les parties en conflit : les regroupements de jeunesse  de  l’UDPS, de l’UNAFEC, ainsi que les responsables  provinciaux  de l’association  des taxi motos.

espace libre


Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.