Un policier tué dans l'attaque d'un dépôt de coltan dans l'Est de la RDC
Actualité

Un policier tué dans l'attaque d'un dépôt de coltan dans l'Est de la RDC

espace libre

Vue intérieure d’une mine artisanale près de Goma, dans l’Est de la RDC (Archives)

Un policier a été tué et deux grièvement blessés dans la nuit de jeudi à vendredi dans l’attaque d’un dépôt de coltan et de cassitérite de la plus importante société minière opérant au Nord-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo, selon un communiqué de cette entreprise.

“La société minière de Bisunzu (SMB) a le regret d’informer l’opinion tant nationale qu’internationale que dans la nuit de jeudi à vendredi son dépôt près de Rukaza (Masisi, Nord-Kivu) a été la cible d’une attaque armée”, écrit-elle.

Les assaillants “ont ouvert le feu sur la police des mines et la garde industrielle faisant un bilan de trois victimes: un policier tué et deux autres gravement blessés”, poursuit le communiqué.

“L’attaque a été repoussée sans que les assaillants parviennent à s’emparer des minerais”, indique le communiqué.

“Une enquête est en cours pour retrouver ces assaillants”, a déclaré à l’AFP Cosmas Kangakolo, administrateur du territoire de Masisi.

La SMB exploite du coltan et de la cassitérite dans la localité de Rubaya dans le territoire de Masisi, à 45 km au nord-ouest de Goma, le chef-lieu du Nord-Kivu (est).

Le coltan est un élément important dans la fabrication des téléphones portables et des ordinateurs.

L’entreprise revendique en plus “l’encadrement de 4.000 exploitants artisanaux” de cette région troublée par la présence de groupes armés actifs depuis plus de deux décennies, selon Ben Mwanga Chuchu, son directeur.

Mi-janvier, cette société avait quitté le système de traçabilité mise en place dans le cadre de la loi américaine Dodd Frank contre les minerais ayant un lien avec les conflits, le travail des enfants ou toute autre forme de violation des droits de l’homme.

    espace libre

    Avec VOA Afrique

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.