Situation institutionnelle du Gabon : Un groupe de dix personnalités « appelle à agir »
À LA UNE

Situation institutionnelle du Gabon : Un groupe de dix personnalités « appelle à agir »

espace libre

Situation institutionnelle du Gabon : Un groupe de dix personnalités « appelle à agir »

Ce jeudi 28 février 2019, dans le cadre d’une conférence de presse à Libreville, un groupe de dix compatriotes, composé essentiellement de personnalités politiques de l’opposition et de la société civile, a lu une déclaration dite « Appel à agir » en rapport avec la situation institutionnelle du pays née de l’incident sanitaire dont a été victime le Président Ali Bongo Ondimba le 24 octobre dernier.

 

Après un résumé au vitriol des différents épisodes observés depuis ce fait devenu majeur dans la vie politique nationale, le porte parole des conférenciers a exprimé leurs inquiétudes, ainsi que celles de ce qu’ils appellent « l’opinion », au sujet de ce qu’ils qualifient « d’imposture » au sommet de l’Etat. Pointant du doigt quelques hautes personnalités et une présumée incapacité d’Ali Bongo à pouvoir continuer d’assumer ses charges républicaines, dénonçant une ribambelle de faits qu’ils trouvent dangereux pour la cohésion nationale, les intervenants ont appelé au strict respect de la Constitution, notamment en son article 13, en vue de voir être déclarée la vacance de pouvoir à la Présidence de la République.

 

Cet ensemble de personnalités, qui s’est baptisé du nom de « enfants de la République » a pour ce faire annoncé une série d’initiatives pacifiques auprès des institutions, des partis politiques (sans exclusive) et des forces vives de la nation dans la période courant jusqu’au 31 mars de cette année. Ce groupe est constitué ainsi qu’il suit: 

Placide AUBIANG NZEH ; Noël Bertrand BOUNDZANGA ; Elza Ritchuelle BOUKANDOU ; Franck NDJIMBI ; Nicolas NGUÉMA ; Jean Gaspard NTOUTOUME AYI ; Anges Kevin NZIGOU ; Marc ONA ESSANGUI ; Edgard OWONO ; et Maxime Minault ZIMA EBEYARD.

espace libre

Avec Investir Gabon

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.