Gabon/ Conseil des ministres du mardi 26 février 2019 : Un toilettage en profondeur
Gabon

Gabon/ Conseil des ministres du mardi 26 février 2019 : Un toilettage en profondeur

espace libre

 

Libreville, Mercredi 27 Février 2019 (Infos Gabon) – Le conseil des ministres du mardi 26 février 2019 que le président Ali Bongo Ondimba a présidé à Libreville, de retour de Rabat, est dans tous les esprits.

Son caractère novateur pour sceller le destin des organes devenus poussifs et entrevoir des mesures chocs pour mobiliser les énergies avec les nouvelles nominations est au centre de l’actualité. C’est un retour qui déclenche le compte à rebours du fait de son caractère volontariste sur la rationalisation des établissements publics en vue d’incarner les orientations du Plan de Relance
Economique (PRE) : efficacité, productivité et clarification des compétences.

 

La poursuite des recommandations de la Task Force sur les Finances soulève une question: des réformes pour la réduction du train de vie de l’Etat pour faire face à la réalité et se conformer aux exigences du moment.

 

Devant ce constat, et pour coller à la réalité des exigences du FMI, le Conseil Gabonais des Chargeurs (CGC), le Comité de Privatisation, le Fonds National d’Aide Sociale (FNAS) et le BCPSGE ont été supprimés pour réduire les charges de l’Etat selon l’esprit des institutions financières internationales. Ainsi, ces entités et leur patrimoine ainsi que leurs attributions sont rattachées à d’autres. Le Bureau de coordination du Plan Stratégique Gabon émergent (BCPSGE) à la Primature et le Conseil Gabonais des Chargeurs (CGC)  à l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag).

 

 

 

Avec Info Gabon
Copyright Infos Gabon

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.