CPI/Côte d’Ivoire : Charles Blé Goudé toujours en attente d’un pays d’accueil
Afrique

CPI/Côte d’Ivoire : Charles Blé Goudé toujours en attente d’un pays d’accueil

espace libre

CPI/Côte d’Ivoire : Charles Blé Goudé toujours en attente d’un pays d’accueil

 

Côte d’Ivoire (Justice) – Charles Blé Goudé toujours à la recherche d’un pays d’accueil malgré sa libération. Acquitté le 15 janvier dernier et libéré sous conditions par la Cour Pénale Internationale (CPI), Charles Blé Goudé est toujours en Hollande. Alors que son co-accusé Laurent Gbagbo a pris ses quartiers en Belgique, Blé Goudé lui, est toujours en attente d’un pays d’accueil.

La Belgique selon plusieurs indiscrétions avait refusé d’accueillir l’ancien chef des Jeunes Patriotes. Des négociations avec d’autres pays européens avaient alors été entamées. Le manque de liens familiaux de Blé Goudé en Europe  n’arrange pas ses affaires. Pourtant, la Suède, où habite sa soeur, avait un temps été évoquée. Mais la demande a semble-t-il été classée sans suite. Même réponse pour l’Italie, le Luxembourg, l’Allemagne ou l’Angleterre.

La raison de ses échecs résiderait dans la spécificité des conditions de libération du « général de la rue ». En effet, si la CPI a ordonné la libération de Gbagbo et Blé Goudé, cette dernière est assortie de plusieurs obligations spécifiques. Les deux hommes doivent par exemple ne pas quitter leur commune de résidence et se présenter à la police chaque semaine. Ils ont par ailleurs interdiction de communiquer par voie de presse sur l’affaire en cours. Mais ses obligations ne cadreraient pas avec les justices des pays où une demande d’accueil a été déposé. La mise en place et le suivi de ses conditions rendraient donc le dossier complexe.

Pour l’heure, le génie de Kpô réside à La Haye. Il a laissé les geôles de la CPI pour établir sa résidence provisoire dans un hôtel de la capitale hollandaise qu’il a interdiction de quitter. D’aucun parle d’un retour possible en Côte d’Ivoire mais pour l’heure rien ne confirme cette éventualité.

espace libre

Avec Africa PostNews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.