RDC/Kinshasa : dix morts après des fortes pluies à Ngaliema
Afrique

RDC/Kinshasa : dix morts après des fortes pluies à Ngaliema

espace libre

RDC/Kinshasa : dix morts après des fortes pluies à Ngaliema

Dix personnes sont mortes et deux autres rescapées, après des fortes pluies qui se sont abattues jeudi 21 février à Kinshasa. Ce drame s’est produit dans la périphérie du quartier Manenga dans la commune de Ngaliema à quelques encablures de l’arrêt PECO en diagonale du quartier Gramalick.

A l’origine de ces décès, un éboulement de terre qui a enseveli trois maisons d’habitations construites sur le versant (une habitation) et deux dans le bas fond d’un ravin (deux maisons). Pour arriver sur les lieux du drame, c’est un chemin serpenté qu’il faut emprunter. Après, se trouve un long escalier en terre pour terminer sur un amas de terre et boue qui recouvrent de ce qui furent les habitations des victimes. Des logis construits en briques en daube et un autre en bloc ciment.

 

« Les eaux de pluies ont emporté une maison de 4 chambres en brique de ciment avec de la terre et des immondices qui se sont écroulées sur deux maisons : une, en brique à daube avec 5 personnes à l’intérieur dont une grand-mère d’une soixantaine d’années avec ses 4 petits-enfants et une autre avec 7 personnes parmi lesquelles 5 sont mortes sur le coup et deux autres enfants de 2 et dix ans qui ont survécu mais avec des factures. Donc, au total nous avons perdu dix personnes », relate un voisin se trouvant dans les mêmes conditions d’habitations que les victimes.

 

Selon les habitants de ce coin, ils restent dans ces conditions parce qu’ils n’ont nulle part où aller et qu’il faudrait que les personnes qui habitent plus en amont sachent gérer leurs eaux de toitures. D’autres riverains par contre affirment que la zone du sinistre n’est nullement habitable. Deux années auparavant, 4 autres personnes d’une même maison ont été tuées ensevelies à la suite d’un autre effondrement sur le versant du ravin.

espace libre

Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.