Gabon : Les rodomontades «patriotiques» de Myboto
Gabon

Gabon : Les rodomontades «patriotiques» de Myboto

espace libre
Gabon : Les rodomontades «patriotiques» de Myboto

Comme nous l’annoncions il y a quelques heures, Zacharie Myboto, 81 ans, Président du parti politique Union nationale, s’est adressé aux Gabonaises et Gabonais, au cours d’une Déclaration solennelle faite ce samedi 23 février depuis son domicile de la Commune d’Akanda. Au cœur de cette intervention publique : le contexte politique national actuel, né de l’Accident vasculo-cérébral dont a été victime le Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, le 24 octobre dernier à Riyad en Arabie Saoudite.

 

Visiblement remonté contre tous ceux qu’il semble considérer  comme des ennemis de la « Mère Patrie » gabonaise, au rangs desquels il place volontiers la France et le Maroc, l’intervenant s’est voulu vindicatif et incisif, en se parant néanmoins d’une sorte de moralisme républicain teinté d’une espèce de patriotisme des « heures graves » de la nation, pour fustiger tout ce qu’il estime être un ensemble de manœuvres dilatoires visant la conservation obstinée du Pouvoir par « le système Bongo-PDG »; le tout, nonobstant l’incapacité actuelle, pour lui, d’Ali Bongo de continuer à diriger le pays. Truffé de références historiques opportunes, émaillé de références religieuses choisies, et même « épicé » d’accents interpellatifs à certains hauts responsables de la province du Haut-Ogooue, ce discours trouvera son point d’orgue dans l’appel de son auteur à « rapidement déclarer la vacance de pouvoir de la présidence de la République, pour quelque cause que ce soit », conformément à l’article 13 de la Constitution. 

 

Cette requête du dignitaire « républicain et consciencieux » Myboto, qui ne saurait toutefois être dénuée d’arrières pensées politiciennes de la part de Myboto l’opposant et acteur politique, laisse certains observateurs songeurs, en ce qu’une exhortation d’une telle gravité ne saurait correspondre au constat objectif de la récupération progressive et rapide, par le Président de la République, de la plénitude de ses moyens physiques, dans le cadre de sa convalescence à Rabat au Maroc; toute chose que souhaite paradoxalement le Président de l’UN dans la même déclaration. Alors que des informations glanées ici et là annonçaient une sorte de déclaration testamentaire du grand homme politique que demeure Zacharie Myboto, force est de constater qu’il reste dans la mêlée de ces acteurs publics qui, bien que pétris d’une certaine sagesse conférée par l’âge et la longue expérience, persistent à nourrir l’incertitude au lieu de la dissiper. Dans tous les cas, à chacun de se faire sa propre opinion.

espace libre

Avec Investir Gabon

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.