Parcs nationaux : Quel bilan depuis leur création en 2002 ?
Gabon

Parcs nationaux : Quel bilan depuis leur création en 2002 ?

espace libre

Parcs nationaux : Quel bilan depuis leur création en 2002 ?

Lee White, Directeur général des parcs nationaux

Quel bilan depuis la création des parcs nationaux ? Ce ne serait pas un crime que de poser la question au moment où le Gabon est en proie à des difficultés financières. Précurseur dans le domaine de la préservation de l’environnement depuis 2002, année au cours de laquelle le Gabon a consacré 11% de son territoire pour la création de 13 parcs nationaux, on ne peut pas dire que le Gabon soit devenu un hub touristique surtout dans le domaine de l’écotourisme.

Cet objectif avait été confié à l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN), dont la mission première était l’aménagement des parcs nationaux. A ce jour et 17 ans plus tard, nous ne sommes pas en mesure de vous dire quel est le niveau d’aménagement de ces parcs et quelles en sont les retombées économiques et financières pour le Gabon. D’autant plus que ces parcs, mis de coté les aspects environnementaux d’une beauté sans pareil, regorgent des trésors du sous-sol dont le Gabon ne peut se servir pour les raisons évidentes de préservation de la nature, la faune et la flore. Il vaut donc mieux que les parcs nationaux nous rapportent de l’argent et contribuent à booster notre économie.

L’autre problème est que le Gabonais moyen, éprouve toujours toutes les difficultés du monde à profiter  de l’étendue de la beauté de ces parcs nationaux du fait de leur caractère financièrement inaccessible. Si le Rwanda est devenu une attraction touristique, alors que son potentiel n’est vraiment pas aussi extraordinaire que celui du Gabon, comment se fait-il que le Gabon soit toujours à un stade embryonnaire ? Les conventions entre l’ANPN et les organismes internationaux du tourisme mondial ne manquent pourtant pas. Pourquoi le Gabon pêne-t-il à décoller dans l’écotourisme, qui dans des pays comme la Tanzanie et le Maroc, constitue une des principales sources de recettes de l’état. Ce sont peut-être des questions légitimes qu’il faudra poser au manager de cette partie du territoire national, le professeur Lee White.

espace libre

Avec Investir Gabon

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.