Administration publique : Déjà deux semaines sans fiches d’émargement
Gabon

Administration publique : Déjà deux semaines sans fiches d’émargement

espace libre

Administration publique : Déjà deux semaines sans fiches d’émargement

Madeleine Berre, Ministre de la Fonction publique

Depuis une quinzaine de jours déjà, sans explication officielle, aucun ministère n’a plus reçu les fiches d’émargement instaurées au lendemain du dernier recensement des agents publics en service dans la province de l’Estuaire. Cette opération qui constituait une des premières étapes dans le processus de rationalisation de la masse salariale de L’État, jugée excessive, avait en effet entraîné, entre autres décisions,  le contrôle quotidien de présence des fonctionnaires, en vue de déceler ceux d’entre eux qui brillent par une fréquentation <<fantomatique>> de leur lieu de travail et dont la mise à l’écart devrait occasionner des économies budgétaires supplémentaires pour le Gouvernement.

Selon des bruits indiscrets dont la véracité reste à établir, cette situation serait due à la disparition du principal équipement bureautique permettant la production régulière desdits documents. Les détracteurs d’un ancien membre du Gouvernement, débarqué de celui-ci lors du tout récent remaniement ministériel, affirment qu’il en serait l’auteur, sans toutefois en apporter une quelconque preuve.

Pour l’heure, sans communication claire des autorités du Ministère de la Fonction publique qui a en charge ce dossier, les administrations publiques restent impuissantes devant ce coup de frein brutal porté à cette mesure essentielle au respect des engagements du Gabon, pris dans le cadre du Plan de Relance Économique, auprès de ses partenaires extérieurs. En attendant un éventuel retour à la normale, certaines habitudes négatives pourraient se réinstaller progressivement au sein des différents services concernés, au grand dam de l’impératif de modernisation accélérée de notre Fonction publique.

espace libre

Avec Investir Gabon

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.