Difficulté de faire le maraichage à Kisangani
Afrique

Tshopo : une grève illimitée déclenchée à l’Université de Kisangani

espace libre

Tshopo : une grève illimitée déclenchée à l’Université de Kisangani

Les corps académique, scientifique, administratif, technique et ouvrier de l’Université de Kisangani (UNIKIS) ont déclenché lundi 18 février une grève illimitée. Cette décision est intervenue au cours d’une réunion des membres de la tripartite tenue au cercle hellénique.

« La tripartite APUKIS [Association des professeurs de l’UNIKS, ACSUKIS [Association des cadres scientifiques de l’UNIKIS], PATO [Personnel administratif, technique et ouvrier] décide d’entrer en grève jusqu’à ce que leurs revendications trouvent gain de cause »,a affirmé le chef de travaux King Lombeya, secrétaire de la tripartite.

Cette grève fait suite à l’expiration du préavis de huit jours accordé aux autorités de l’université pour répondre à leurs revendications, notamment le déguerpissement des étudiants du complexe Elungu et le rachat des biens brûlés.

« Le déguerpissement des étudiants du complexe Elungu n’est pas encore réalisé. Ce complexe n’est pas encore réaffecté à une autre fin. Les biens brûlés et détruits ne sont pas encore rachetés. Les étudiants responsables de ces actes ni identifiés, ni sanctionnés »,a dénoncé le chef de travaux King Lombeya.

Les 7 et 8 février derniers, les étudiants avaient brûlé deux véhicules des professeurs et près de dix motos appartenant aux fonctionnaires du bâtiment administratif de l’UNIKIS. Ils s’étaient soulevés pour réclamer la libération de deux des leurs camarades arrêtés par la police dans une affaire de meurtre.

espace libre

Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.