Le Président qui travaille et l’autre
Afrique

Diplomatie pour les nuls Congo: la politique des beaufs

espace libre

Diplomatie pour les nuls Congo: la politique des beaufs
Diplomatie pour les nuls Congo: la politique des beaufs

Commentaire par Marie-France Cros.

En RDCongo, on appelle « Jérusalem » la région d’origine du chef de l’Etat, parce que c’est de là qu’il faut être originaire pour bénéficier de faveurs et prébendes. Un usage établi par Mobutu et respecté jusqu’aujourd’hui. Mais l’évangile congolais risque d’être bousculé par la nouvelle donne. Car celle-ci crée… trois Jérusalem!

Il y a d’abord l’ancienne: le Katanga de Joseph Kabila qui, sous le titre de « Président honoraire » reste au centre du paysage politique congolais puisqu’il contrôle le pouvoir législatif et la Garde républicaine – armée équipée au sein d’une armée laissée à elle-même – et les services de sécurité ainsi qu’une partie de l’exécutif (le gouvernement) et qu’il dispose des réseaux financiers.

Il y a ensuite le Kasaï d’où est originaire la famille du « Président nommé », Félix Tshisekedi, chef de l’Etat. De nombreux Kasaïens sont rentrés d’exil à la recherche d’une place; tous ne trouvent pas satisfaction – car il y a du monde à caser.

Il y a enfin le Sud-Kivu, patrie du « Président parallèle », comme on l’appelle à l’est du Congo: Vital Kamerhe, directeur de cabinet du chef de l’Etat. Politicien expérimenté, c’est lui qui prépare le travail de son chef, donc, disent les Congolais, qui décide pour lui. Mais parfois Félix se méfie un peu. Dame! Kamerhe n’est-il pas surnommé « Kamerhéon » en raison de ses nombreux allers-retours entre Kabila et l’opposition? Celle-ci ne se méfiait-elle pas de lui depuis son dernier re-ralliement, craignant qu’il soit en service commandé pour son ancien maître? Et puis, un homme qui trahit les promesses qu’il a solennellement signées la veille, cela n’incite pas à la confiance!…

Quand Vital sent que Félix hésite, il le prend par les sentiments, racontent les Sud-Kivutiens: « Signe, beauf! Aie confiance, c’est bon pour nous! ». « Beauf », oui. Car Mme Tshisekedi, née Denise Nyakeru, est, comme Vital, originaire de Walungu, au Sud-Kivu, par son père, un Mushi. Et comme Vital a l’esprit de famille, il a choisi, pour être parrain de son mariage, samedi dernier, Norbert Basengezi Katintima, élu député PPRD (kabiliste) de Walungu en 2011 et devenu vice-président de la Ceni (Commission électorale non indépendante). Tout est simple quand on fait de la politique en famille!

Que pensez-vous de cet article?

espace libre

Avec La Libre Afrique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.