Guinée Equatoriale : Opération charme de S.E Alfonso Nsue Mokuy en Europe
Afrique

Guinée Equatoriale : Opération charme de S.E Alfonso Nsue Mokuy en Europe

Guinée Equatoriale : Opération charme de S.E Alfonso Nsue Mokuy en Europe

Le Vice-Premier ministre de Guinée Equatoriale, Alfonso Nsue Mokuy et la délégation qui l’accompagne

 

Afin de combler le déficit d’informations réelles sur la situation des droits de l’homme en Guinée Equatoriale, le Vice-Premier ministre, Alfonso Nsue Mokuy, à la tête d’une importante délégation, est en tournée en Europe depuis le 12 février 2019, pour combler le déficit d’informations sur la situation des droits de l’homme dans son pays.  Le parlement Européen à Strasbourg a été la première étape de la délégation conduite par le Vice-Premier ministre Equato-Guinéen chargé des droits de l’homme où elle a eu plusieurs séances de travail avec les députés européens de tous les groupes politiques confondus. 
Guinée Equatoriale : Opération charme de S.E Alfonso Nsue Mokuy en EuropeTeodoro Obiang Nguema, le Président de la Guinée équatoriale

A Paris en France, le jeudi 14 février 2019, M.Alfonso Nsue Mokuy, a tenu une conférence de presse à l’Hôtel Concorde-Montparnasse afin de dénoncer la campagne de diabolisation contre son pays en Europe à propos des Droits de l’Homme. Lors de cette conférence de presse, Mr Alfonso Nsue Mokuy a tenu à rappeler certains faits : 
C’est depuis 1979 que la Guinée Équatoriale travaille en étroite collaboration avec la Commission des Droits de l’Homme de l’ONU qui a son siège à Genève.  Et depuis lors, la CDH-ONU publie régulièrement des rapports sur la Guinée Équatoriale qui n’ont rien à voir avec les affirmations alarmantes diffusées dans les grands médias internationaux, surtout français, ou affirmations souvent en provenance de la France. 

 

En 2018, la Guinée Équatoriale a organisé un colloque international sur les Droits de l’Homme en association avec la presse et la société civile africaine ainsi que la FIDH, Fédération Internationale des Droit de l’Homme. Paul Nsapu son secrétaire Général avait fait spécialement le déplacement pour cela. Parmi les résolutions du colloque, il y a eu la décision de créer un observatoire des Droits de l’Homme. Cet observatoire est déjà fonctionnel. Il y a eu aussi l’amnistie, qui est effective. 

 

Durant le colloque de 2018, les participants avaient l’occasion de visiter les prisons du pays où il y a certes des prisonniers, mais des prisonniers des droits communs, et pas des prisonniers politiques.  La plupart des informations qui circulent dans l’opinion sur les Droits de l’Homme en Guinée Équatoriale sont pour Mr Alfonso Nsue Mokuy, des fake news créées pour nuire à l’image de son pays.

Guinée Equatoriale : Opération charme de S.E Alfonso Nsue Mokuy en Europe

Teodorin Obiang Nguema, le Vice-président de la Guinée équatoriale

Pour le Vice-Premier Ministre Équato-guinéen, en matières des Droits de l’Homme sur le continent africain, son pays se trouve dans le peloton des tête : enseignement pour tous, eau et électricité pour tous, d’innombrables logements sociaux, liberté d’expression…

 

Mr Alfonso Nsue Mokuy a enfin déclaré que désormais, son pays ne laisserait plus jamais passer cette campagne de diabolisation contre son pays sous prétextes des Droits de l’Homme. Il est convaincu que cette campagne n’est en réalité qu’une échappatoire, et les véritables raisons sont ailleurs.  Durant la conférence de presse, Mr Alfonso Nsue Mokuy était accompagné par l’ambassadeur de Guinée Equatoriale en France, monsieur Miguel Oyono Ndong Mifumu, le directeur des Droits de l’Homme du pays, monsieur Manuel Mba Nehama. La modération était assurée par James Ngumbu de PANAFRICA.  Il faut noter que la délégation doit se rendre aussi prochainement à Genève au siège de la Commission des Droits de l’Homme de l’ONU.

 

Source : cheikfitanews.net
17 Février 2019