Tribune libre/Financement de l'OGSSU : Oui, mais…
Gabon

Tribune libre/Financement de l'OGSSU : Oui, mais…

espace libre

Tribune libre/Financement de l'OGSSU : Oui, mais…

La sortie du représentant de Gabon Oil Company sur les antennes de Gabon Première, lors de l’épilogue de la Tropicale Amissa Bongo, nous avait non seulement permis de prendre connaissance des valeurs citoyennes prônées par l’entreprise mais aussi de relever le bien-fondé du sponsoring qui vient d’être rendu effectif, en faveur de l’Office gabonais des sports scolaires et universitaires (OGSSU) et de la ligue nationale de football.

Soit dit en passant, tout en relevant les prouesses en faveur du sport, pour un opérateur économique d’intérêt public dont le manager n’est vraiment pas reconnu comme ayant un passé au sien d’un fleuron du football gabonais de l’époque à l’instar du P-dg d’un autre groupe pétrolier de la place, l’on aurait souhaité voir l’emblème aux trois lettres de la GOC le long du parcours du championnat d’Afrique de cyclisme sur route qui se déroule en Éthiopie…bon passons.

Mais qu’à cela ne tienne, le déploiement à saluer de la GOC pour les jeux nationaux de l’OGSSU serait efficient, si l’initiative établissait entre autres, une co-relation avec une redynamisation, notamment liée à la multiplication des aires de jeux, au renouvellement des équipements et infrastructures sportifs dans les localités, à la revalorisation des filières de l’INJS, l’Institut national de la jeunesse et des sports dont on salue au passage, les niveaux de recrutement ainsi qu’au renforcement de la coopération Sud-Sud en la matière.

Pour avoir été modestement par le passé, l’un des témoins au complexe Omnisport président Bongo et sur d’autres aires périphériques, nous pouvons affirmer que le retour des compétitions les mercredis et jeudis après-midi devraient de nouveau, mobiliser les enfants, recréer une saine émulation inter-établissements et favoriser la détection d’autres Odette Mistoul, Françoise Mistoul, Jean Claude Essome, Gisèle Ongollo, Prospère Engoang, Fernande Agnentchouet, Obame Ogoula, Charles Tayot, Véronique Gnongnon, Sylvain Lindzondzo Dyna, Germain Mendome, Guy Roger Nzamba, Valérie Ondo, Bérangère Minang, Paule Evitch Edna Magamamucketou et Nicaise Ondeno pour ne citer que ceux-là.

L’encadrement et l’animation étaient assurés par des valeureux compatriotes qui avaient notamment été des champions et d’autres plus nombreux, doublés de pédagogie puis d’une passion immuable pour les Sports a l’instar d’Emmanuel Kingbo, Joseph Etoughet, Colette Raoumbé, Elisabeth Kassa, Anges-Bernard Boukinda, Lawson, Jérôme Mouviossy, Jean François Boussouhou-Bousset, Djibril Fall, Rabeminola et Joseph Nsie. Les championnats provinciaux et nos sélections nationales gagnaient, in fine en notoriété. Bien évidemment les médias étaient au diapason. Ni les championnats nationaux de Division-1, ni les jeux de l’OGSSU ne manquaient à cette époque de susciter un intérêt majeur dans les rédactions.

Que l’on se le dise et n’en déplaise à certains fossoyeurs tapis dans l’ombre, l’avenir du championnat professionnel de football, qui bénéficie désormais lui également du sponsoring de Gabon Oïl Company passe essentiellement par une réelle orthodoxie financière confortée par la formation des jeunes depuis les plus petites catégories. L’OGSSU demeure selon les textes, ce vivier qui doit permettre de ramener les Gabonais dans les stades comme à un passé récent au cours duquel un derby port-gentillais entre l’AS SOGARA et PETROSPORT ou à Libreville entre le Cercle Sportif Batavéa (CSB) et l’USM-Union Sportive O’Mbila Nziami drainaient les foules car n’ayant vraiment à une exception près, rien à envier à une rencontre de coupe africaine de clubs.

C’est à juste titre que journalistes, chroniqueurs et consultants bien que nostalgiques, pourraient légitimement au regard de ce qui précède et dans l’espoir de voir d’autres opérateurs économiques emboiter le pas à la société nationale des hydrocarbures, dire tous en chœur : “Il était temps !”


Patrick Bibang

Ancien président de la commission communication de la FEGABAB

Ancien secrétaire général de la coupe départementale de la solidarité de N’koltang (1986)

espace libre

Avec Gabon Eco

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.