Le Tchad déterminé à veiller à la paix et à la sécurité sans faille de ses citoyens
Afrique

Le Tchad déterminé à veiller à la paix et à la sécurité sans faille de ses citoyens

espace libre

Le Tchad déterminé à veiller à la paix et à la sécurité sans faille de ses citoyens

Le Tchad déterminé à veiller à la paix et à la sécurité sans faille de ses citoyens

Le ministre des affaires étrangères, de l’intégration africaine, de la coopération internationale et de la diaspora Mahamat Zène Chérif a fait une déclaration au corps diplomatique et consulaire accrédité au Tchad ce jeudi 14 février 2019. Le chef de la diplomatie tchadienne rassure que le Tchad est déterminé à veiller à la sécurité de ses citoyens et combattre le terrorisme à tout prix.

 

Dans son adresse le ministre des affaires étrangères Mahamat Zène Chérif rappelle que « le 20 janvier 2019, une colonne de plusieurs dizaines de pick-up lourdement armés, partie depuis Waw Al-Kabir dans le sud libyen, a été repérée dans sa tentative d’opérer une incursion en territoire tchadien ». Cette colonne, suivie depuis son point de départ, a essuyé le 02 février les premières frappes de l’armée de l’air tchadienne, appuyé à partir du 03 février par l’aviation française avant d’être anéantie à la suite des opérations aériennes conjointes le 5 et 6 février aux confins de l’Ennedi.

Selon le chef de la diplomatie tchadienne, cette agression contre le Tchad est l’œuvre d’une bande armée équipée et financée en Libye par des extrémistes et des djihadistes bien implantés dans ce pays, bénéficiant des financements étrangers. « Cette bande est composée d’éléments appartenant à des groupes de mercenaires d’origine et de nationalité diverses ayant servi au sein des milices d’Ibrahim Jedran, connu aussi sous le nom d’Ibrahim Jordan, contre lesquels le Gouvernement d’Entente National Libyen a émis des mandats d’arrêt internationaux pour leur participation à des attaques contre des terminaux pétroliers dans l’Est libyen et ainsi que contre la base aérienne de Tamen Hint à 500km au sud de Tripoli. Ils ont été entraînés et formés dans les zones, sous influence des milices islamistes libyennes de Mourzouk et Misratha. Ils y ont acquis des armes, des munitions, des matériels de guerre sophistiqués y compris des véhicules blindés avec le financement des puissances étrangères qui rêvent de voir le Tchad déstabilisé », explique Mahamat Zène Chérif aux diplomates

Il estime que c’est une déstabilisation bien planifiée du Tchad dont l’engagement dans la lutte contre le terrorisme aux côtés de la communauté internationale est de plus affirmé. « L’engagement du gouvernement en faveur de la démocratie et des droits de l’Homme et sa détermination à veiller à la sécurité de ses citoyens sont sans faille », déclare-t-il.

Asnan Non-Doum Saturnin

 

espace libre

Avec LePaysTchad

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.