Gabon/Elections locales et législatives 2018 : Arsène Edouard Nkoghe Nze (RV) sur le terrain dans le 5ème arrondissement de Libreville
Gabon

Gabon/Elections locales et législatives 2018 : Arsène Edouard Nkoghe Nze (RV) sur le terrain dans le 5ème arrondissement de Libreville

Gabon/Elections locales et législatives 2018 : Arsène Edouard Nkoghe Nze (RV) sur le terrain dans le 5ème arrondissement de LibrevilleLe Rassemblement pour la restauration des valeurs (RV)

 

Alors que la campagne officielle ne débutera que dans quelques jours, la tête de liste du Rassemblement pour la restauration des valeurs (RV) aux élections locales dans le 5ème arrondissement de Libreville a entamé une série de causeries.

Gabon/Elections locales et législatives 2018 : Arsène Edouard Nkoghe Nze (RV) sur le terrain dans le 5ème arrondissement de LibrevilleArsène Edouard Nkoghe Nze, tête de liste aux élections locales du Rassemblement pour la restauration des valeurs dans le 5ème arrondissement de Libreville à l’occasion d’une causerie avec les habitants.

 

Il sera sans doute l’une des attractions de ces élections d’octobre. Le Rassemblement pour la restauration des valeurs (RV) est un nouveau parti, composé – assurent ses cadres – à l’image de la société gabonaise. De fait, on y retrouve davantage de jeunes, de femmes et de personnes issues de la société civile que dans les partis politiques traditionnels.

 

Arsène Edouard Nkoghe Nze est de cela. Fraîchement entré en politique, il est déjà tête de liste RV dans le 5ème arrondissement de Libreville. « La politique coule dans mes veines depuis le plus jeune âge. L’intérêt général, le bien commun, cela compte beaucoup pour moi. Mais je veux faire de la politique autrement. D’abord régler les problèmes les plus urgents, les plus concrets des gens au plus près du terrain ; ensuite essayer d’anticiper les grandes tendances pour élaborer des solutions afin de ne pas être pris au dépourvu », confie-t-il.
Gabon/Elections locales et législatives 2018 : Arsène Edouard Nkoghe Nze (RV) sur le terrain dans le 5ème arrondissement de LibrevilleArsène Edouard Nkoghe Nze (Chemise ouverte avec des petits carreaux)

 

Ce dimanche 9 septembre, Arsène débute une série de causeries (discussions informelles avec les habitants) dans le 5ème arrondissement de la capitale Libreville. Son objectif : les écouter, dialoguer, mais aussi développer ses idées pour la circonscription. Car l’intéressé y a beaucoup réfléchi et a des idées bien arrêtées pour améliorer rapidement le quotidien des populations : qu’il s’agisse de l’accès à l’eau et à l’électricité, à l’éducation et aux soins, ou encore aux transports. Sur chacun de ces points, Arsène développe des propositions précises.

Et manifestement, cela plaît. « Il faut du renouvellement, il faut des jeunes qui s’engagent en politique. Cela pourrait changer beaucoup de choses : les pratiques comme les idées. Ils sont moins dans le discours et plus dans l’action »s’enthousiasme Carine, une jeune quarantenaire manifestement conquise par le discours de la tête de liste RV.

 

Renouvellement

La carte de la nouveauté, cela plait manifestement. Et Arsène n’hésite pas à en jouer. « Nous n’avons pas de bilan à défendre. Nous voulons juste vous présenter notre vision car un changement de paradigme s’impose dans la façon de faire de la politique. Il faut en effet davantage impliquer les citoyens, notamment les jeunes, et promouvoir un changement de mentalité », déclare l’intéressé, qui entend associer étroitement les populations à la gestion de la chose publique. Selon lui, cette gestion participative des affaires locales permettra de remettre du bon sens et de l’efficacité dans la gouvernance. « Je suis d’accord car nous voulons être entendus et même associés dans les affaires qui concernent notre vie quotidienne », réagit Martial, professeur dans le secondaire.
Gabon/Elections locales et législatives 2018 : Arsène Edouard Nkoghe Nze (RV) sur le terrain dans le 5ème arrondissement de LibrevilleLe candidat Arsène Edouard Nkoghe Nze

 

Le RV participera pour la première fois aux élections. Il présentera des candidats aux locales mais aussi aux législatives. Arsène ne dit rien sur les objectifs du parti en termes d’élus. « Nous sommes confiants mais humbles. Beaucoup a été fait et on sent une nouvelle dynamique depuis quelque temps à la tête du pays mais il reste encore beaucoup à faire. Et si les électeurs le souhaitent, nous sommes prêts à contribuer à l’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens à la préparation d’un avenir meilleur ». Verdict dans les urnes les 6 et 27 octobre prochain.

 

Source : lalibreville.com /Auteur : Florent Mbadinga
Publié le 12 septembre 2018

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.