Accueil - Afrique - Vers la mise en place d’un schéma directeur d’aménagement et d’urbanisme de N’Djamena et ses environs

Vers la mise en place d’un schéma directeur d’aménagement et d’urbanisme de N’Djamena et ses environs

espace disponible pour votre sponsoring

Vers la mise en place d’un schéma directeur d’aménagement et d’urbanisme de N’Djamena et ses environs

Vers la mise en place d’un schéma directeur d’aménagement et d’urbanisme de N’Djamena et ses environs 

Le ministre de l’aménagement du territoire, du développement, de l’habitat et de l’urbanisme, Achta Ahmat Breme a présidé ce lundi 11 février 2019 les travaux de l’élaboration d’un plan du schéma directeur d’aménagement et d’urbanisme de la ville de N’Djamena et ses alentours.

 

Cet atelier qui réunit les acteurs urbains vise à définir les orientations pour l’élaboration d’un schéma directeur d’aménagement et d’urbanisme de la ville de N’Djamena et ses environs. Il s’agira aussi de faire des plaidoyers à l’endroit des partenaires au développement et de la société civile en faveur.

Pour le 1er maire adjoint de la ville de N’Djaména, Oumar Abdallah Lebine, la ville est confrontée à un défi majeur. « La démographie de la ville de N’Djamena ne cesse de croitre. Malgré les efforts, son étalement spatial reste difficile à contrôler, retardant ainsi son développement », précise le 1er maire adjoint qui sollicite la participation de ces acteurs qui prendra en considération l’ensemble des préoccupations de sa circonscription.

Pour le ministre de l’aménagement du territoire, du développement de l’habitat et de l’urbanisme, Achta Ahmat Breme, les villes et les centres urbains jouent un rôle primordial dans la transformation des économies nationales et la lutte contre la pauvreté. « Pour l’heure, les villes tchadiennes et notamment N’Djamena, notre capitale ne dispose pas d’un document d’orientation stratégique et de planification opérationnelles. Malgré les efforts du gouvernement à mettre les services de base efficaces à la disposition des citoyens, les efforts semblent vains, car les actions ne vont pas dans un cadre cohérent et concerté », déplore-t-elle.

Cet atelier est rendu possible grâce à l’appui technique de l’Onu-Habitat à travers le Fonds Yung.                                                                                                                                 

Barak Kassouré (Stagiaire)

espace disponible pour votre sponsoring
Avec LePaysTchad

Lire les articles précédents :
« La ville de N’Djaména ne serait jamais la vitrine de l’Afrique si la question de l’assainissement n’est résolue »
« La ville de N’Djaména ne serait jamais la vitrine de l’Afrique si la question de l’assainissement n’est résolue »

« La ville de N’Djaména ne serait jamais la vitrine de l’Afrique si la question de l’assainissement n’est résolue » Les ministres...

Fermer