Beni : le bilan de l’attaque Mayimoya passe de 6 à 7 morts
Afrique

Nouvelle attaque armée à Beni


espace libre

Nouvelle attaque armée à Beni

Des hommes armés non identifiés ont attaqué, la nuit du jeudi à ce vendredi 8 février à Rwangoma, un quartier de la commune de Beu situé dans la périphérie de la ville de Beni. Selon des sources locales, le bilan provisoire est de quatre civils tués et quelques maisons pillées par les assaillants.

C’est aux environs de 20 heures, heure locale, que des hommes armés ont fait incursion à Rwangoma. Selon des sources militaires, les assaillants ont contourné toutes les positions des FARDC avant de s’infiltrer dans ce quartier. Ils ont attaqué les civils, tuant quatre d’entre eux. Ces assaillants ont également kidnappé d’autres civilset pillé quelques habitations avant de s’enfuir. Mais les sources militaires donnent un bilan d’une personne tuée et trois kiosques pillés.  

L’identité exacte des auteurs de l’attaque de Rwangoma n’est pas encore connue, car depuis quelques jours les FARDC font face aux groupes armés ADF et Maï-Maï dans la région de Beni. D’autres sources sécuritaires précisent que les assaillants étaient accompagnés de femmes et enfants, ce qui ressemblerait au mode opératoire des rebelles ADF.  

Jusque ce vendredi matin, les détonations d’armes lourdes et légères étaient encore entendues dans les périphéries de Rwangoma. Les FARDC parlent d’une opération de poursuite des assaillants.  

espace libre


Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.