Nord-Kivu : un colonel radié de l’armée pour utilisation des enfants dans un groupe armé
Afrique

Nord-Kivu : un colonel radié de l’armée pour utilisation des enfants dans un groupe armé


espace libre

Nord-Kivu : un colonel radié de l’armée pour utilisation des enfants dans un groupe armé

La Cour militaire opérationnelle de Goma (Nord-Kivu) a radié de l’armée, samedi 2 février dernier, le colonel Marcel Habarugira Rangira. Il est aussi condamné à 15 ans de servitude pénale. Marcel Habarugira était poursuivi pour enrôlement et utilisation d’enfants dans un groupe armé.

C’est depuis 2011 que cet officier des FARDC a déserté l’armée avant de créer son propre mouvement insurrectionnel dénommé « Le Nyatura intégré » fort de huit cents hommes, dans le territoire de Masisi.

Entre 2011 et 2014, le condamné a commis plusieurs crimes et exactions pour lesquels, il était poursuivi par la justice militaire, soulignent les sources de la cour opérationnelle.

Il s’agit notamment de crimes de guerre par conscription et utilisation d’enfants, interdit par le statut de Rome créant la cour pénale internationale, ainsi que l’enrôlement et l’utilisation d’enfants, faits puni par la loi congolaise portant protection d’enfants.

Outre ces crimes, Marcel Habarugira, a commis aussi d’autres exactions graves contre les populations civiles avant son arrestation en août 2014. Il s’agit notamment de pillages et esclavage sexuel contre les jeunes filles recrutées dans son mouvement.

L’organisation du procès du colonel Marcel Habarugira a été rendue possible avec l’appui technique, financier et logistique de la Mission de l’ONU en RDC (MONUSCO), ainsi que d’autres membres du cadre de concertation des acteurs de la lutte contre l’impunité au Nord-Kivu.

espace libre


Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.