Le Cssi, organise une journée scientifique en santé
Afrique

Le Cssi, organise une journée scientifique en santé


espace libre

Le Cssi, organise une journée scientifique en santé

Le Cssi, organise une journée scientifique en santé

Le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, David Houdeingar Ngarimaden a ouvert ce mercredi 30 janvier 2019 à l’Hôtel Hilton, la 1ère édition de la journée scientifique organisée par le centre de support en santé internationale(Cssi).

Ceci pour communiquer autour des activités menées par le centre et jeter une base  pour la recherche  en santé et développement au Tchad.

Placée sous le thème « santé publique, recherche et enjeux majeurs de développement », cette première édition de la journée scientifique organisée par le consortium Swiss, Tph, Cssi et Ired est une occasion donnée aux partenaires pour analyser  les acquis en matière  de recherche en santé au Tchad et de faire l’état des lieux de la recherche en santé dans ce pays.

Pour le président du comité d’organisation par ailleurs directeur du centre de support en santé international, Dr Daugla Doumagoum Moto, l’organisation de cette journée a une importance non négligeable dans l’amélioration des conditions de recherche en matière de santé au Tchad. « Conscient de l’enjeu de la recherche dans le champ de la santé pour le développement du Tchad et du fort partenariat qu’il a avec les différentes institutions nationales et internationales, le Cssi a pris l’initiative d’organiser cette 1ere édition de la journée scientifique », dit-il.

Cette journée permettra de « jeter une base pour la recherche en santé et développement au Tchad. Nous allons aussi au cours de cette  journée jeter un regard rétrospectif sur les dix ans d’existence de notre institution », ajoute Dr Daugla Doumagoum Moto.

Quant  au ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, David Houdeingar Ngarimaden, le thème de cette 1èreédition est en adéquation avec la vision mondiale en matière des objectifs du développement durable ainsi qu’avec l’axe IV de la vision 2030, « le Tchad que nous voulons » et de ce fait, mérite le soutien du gouvernement de la République du Tchad. Selon le ministre, ces assises « contribueront  sans nul doute à jeter les bases de la recherche  en santé et développement et placer le consortium comme pôle majeur en matière de recherche en santé au Tchad ».Tout en  saluant cette initiative, le ministre rassure du soutien du gouvernement dans l’accompagnement et la mise en œuvre des recommandations qui sortiront de ces  assises.

Nguelsou Balgamma

espace libre


Avec LePaysTchad

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.