Accueil - Afrique - Félix Tshisekedi à son investiture : « La force du peuple repose sur l’unité et la réconciliation nationale »

Félix Tshisekedi à son investiture : « La force du peuple repose sur l’unité et la réconciliation nationale »

espace disponible pour votre sponsoring

 

Félix Tshisekedi à son investiture : « La force du peuple repose sur l’unité et la réconciliation nationale »

Le nouveau président de la RDC, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo investi ce jeudi 24 janvier au cours d’une cérémonie historique de passation de pouvoir a déclaré que la « force du peuple repose sur l’unité et la réconciliation nationale ». Il compte œuvrer au cours de son mandat, pour que règne la paix et l’unité. Fait marquant de ce discours : le président Tshisekedi a fait un malaise qui l’a obligé à interrompre son allocution pendant une dizaine de minutes avant de la reprendre jusqu’à la fin.

Felix Tshisekedi promet de travailler pour que la Nation qu’il va diriger ne soit pas un pays de la division, de la haine ou du tribalisme, mais un pays réconcilié.

Le nouveau locataire du Palais de la Nation promet de construire un Congo fort, où chacun mérite sa place et de mener un combat pour le mieux-être pour chaque citoyenne et citoyen de ce pays.

Remerciements à ses prédécesseurs et adversaires politiques

Félix-Antoine Tshisekedi a rendu hommage à ses prédécesseurs :

-Joseph Kasavubu : pour sa droiture et sa gestion saine de la chose publique ;

-Joseph Mobutu : pour sa détermination dans l’unité du pays et l’affirmation de l’authenticité ;

-Laurent-Désiré Kabila : pour son attachement à l’idéologie de ne jamais trahir le Congo ;

-Joseph Kabila, l’un des acteurs de cette alternance et de la passation pacifique du pouvoir, hier adversaire politique.

Il a aussi remercié les différents candidats malheureux à cette élection présidentielle du 30 décembre, citant notamment Martin Fayulu avec qui il a mené un combat politique pendant plusieurs années, Emmanuel Ramazani et Vital Kamerhe qui a mis les intérêts du peuple congolais au-dessus de ses ambitions personnelles pour former avec lui « le ticket gagnant » de cette présidentielle.

Felix Tshisekedi a rendu « un hommage appuyé » à Etienne Tshisekedi, son père et icône de l’opposition congolaise, qui a façonné sa lutte. « Cet homme d’exception, a estimé Félix Tshisekedi, a su, par son charisme, sa rigueur morale, incarner l’aspiration du peuple congolais à la démocratie et au progrès social ».

Le nouveau président promet d’appliquer ses enseignements dans sa gestion.

Lutte contre la corruption

Le nouveau chef de l’Etat congolais a promis de centrer son action sur la lutte contre la corruption, la pacification de tout le territoire national, la lutte contre la pauvreté et à œuvrer pour la consolidation d’un état de droit.

Il promet aussi de lutter contre l’impunité, la mauvaise gouvernance. Tshisekedi promet de promouvoir le développement du tourisme et l’accessibilité du citoyens à tous les services de l’Etat.

Il promet de restaurer une justice efficace pour lutter contre la corruption et la délinquance fiscale.

espace disponible pour votre sponsoring
Avec Radio Okapi

Actualité Elections 2018 Félix Tshisekedi Investiture National politique
Lire les articles précédents :
Malaise de Tshisekedi pendant son discours d'investiture
Malaise de Tshisekedi pendant son discours d'investiture

Voir les programmes TV Voir les programmes radios Avec VOA Afrique

Fermer