Accueil - Afrique - Présidentielle-RDC : Martin Fayulu va saisir la Cour constitutionnelle

Présidentielle-RDC : Martin Fayulu va saisir la Cour constitutionnelle

Présidentielle-RDC : Martin Fayulu va saisir la Cour constitutionnelle

Arrivé en deuxième position à l’élection présidentielle du 30 décembre 2018, selon les résultats provisoires publiés jeudi par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Martin Fayulu a promis vendredi 11 janvier à Kinshasa devant ses partisans de saisir la justice. Il se considère comme vainqueur de ce scrutin.

Selon la centrale électorale de sa Coalition Lamuka, Martin Fayulu a gagné l’élection présidentielle du 30 décembre dernier, avec plus de 8 millions des voix (61 %). Fidèle Babala, cadre du Mouvement de libération du Congo (MLC) qui fait partie de Lamuka,a annoncé ces chiffres vendredi 11 janvier à Kinshasa. A cette occasion, Martin Fayulu a annoncé qu’il déposerait son recours ce samedi 12 janvier à la Cour constitutionnelle en contestation des résultats provisoires publics par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

« Nous irons demain samedi à la Cour constitutionnelle (pour exiger) le recomptage des voix », a déclaré Martin Fayulu, exigeant à la CENI de produire les procès-verbaux des bureaux de vote devant les témoins et observateurs internationaux et congolais de ce scrutin.

/sites/default/files/2019-01/11012019-p-f-kinmartinfayulu.mp3

La CENI a proclamé jeudi Félix Tshisekedi, leader de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), gagnant de la présidentielle avec 38,57% des voix, devant M. Fayulu (34,8%). Emmanuel Ramazani Shadary, le candidat de l’actuelle coalition au pouvoir est arrivé en troisième position avec 23,8%.


Avec Radio Okapi

Actualité Elections 2018 National politique Une Elections 2018
Lire les articles précédents :
RDCongo: le pr. Jean Omasombo: « Le nouveau Président  règnera mais ne gouvernera pas »
RDCongo: le pr. Jean Omasombo: « Le nouveau Président règnera mais ne gouvernera pas »

RDCongo: le pr. Jean Omasombo: « Le nouveau Président règnera mais ne gouvernera pas » Entretien avec Marie-France Cros. La Libre Afrique...

Fermer