Nouvel An : Message de vœux de l’Ambassadeur Flavien ENONGOUE
À LA UNE

Nouvel An : Message de vœux de l’Ambassadeur Flavien ENONGOUE

Nouvel An : Message de vœux de l’Ambassadeur Flavien ENONGOUES.E.M. Flavien Enongoué, Ambassadeur, Haut Représentant de la République Gabonaise en France

Message de vœux 2019
Ambassadeur Haut Représentant, S.E.M. Flavien ENONGOUE
(France – Portugal – Suisse – Monaco – Andorre-OIF)

 
C’est sous le signe de la relance du dialogue et de la concertation permanente que je voudrais placer l’année qui commence. Chacun de vous a sans doute à l’esprit les termes de ma lettre ouverte du 22 octobre 2018, dans laquelle j’invitais les uns et les autres à œuvrer de concert pour la promotion des intérêts et de l’image du Gabon dans les différents pays de la juridiction, et de contribuer ainsi, de là où nous nous trouvons par les simples hasards de la vie, à son développement, dans la paix et la concorde. Je saisis l’occasion de ces vœux pour remercier et féliciter tous ceux qui ont répondu promptement à cet appel et les assurer de la grande disponibilité des hautes autorités de notre pays à nous accompagner résolument sur cette voie, celle de la sagesse patriotique. C’est aussi le lieu de réitérer mon invitation à ceux qui hésitent encore; car le temps est venu de jeter les rancœurs et les haines à la rivière, de tourner résolument la page des aventures politiques sans lendemain, des errements sur ces chemins qui ne mèneront nulle part.

 

L’année écoulée nous a encore donné la pleine mesure de ce que, dans une démocratie, ici comme ailleurs, le dernier mot revient toujours à la loi. Comme chacun le sait, la multiplication d’actes de violence contre la Chancellerie, sur les agents en service à l’Ambassade ou les personnalités gabonaises en mission, dont il importe de rappeler qu’ils sont le fait d’une minorité bruyante, nous a conduits, en 2018, à décider du renforcement du dispositif de sécurité, dans l’intérêt de tous, sans entamer les objectifs assignés aux personnels diplomatique, consulaire, administratif et technique, à savoir : l’amélioration, de manière significative, des conditions d’accueil des usagers et la rationalisation du fonctionnement des services pour les rendre plus efficaces. Les résultats escomptés sont aujourd’hui à la mesure du dévouement des personnels, ainsi que la bonne collaboration des usagers. Je les en remercie tous et les encourage à continuer dans ce sens pour mériter encore davantage la confiance raisonnablement placée en chacun d’eux.


2018 aura donc été sur ce plan, comme je vous l’avais annoncé lors de mon précédent et tout premier message de vœux, l’année de l’amorce de profonds changements à l’Ambassade. Il faut s’en féliciter sans pour autant verser dans l’autosatisfaction.

Tout comme elle a connu des avancées considérables dans le renforcement des relations diplomatiques avec nos partenaires, à commencer par la France. Ainsi qu’en témoignent, d’une part, le tête-à-tête entre le Président Ali BONGO ONDIMBA et son homologue français Emmanuel MACRON, le 12 octobre à Erevan, en Arménie, en marge des travaux du XVII Sommet de la Francophonie, et, d’autre part, l’entrevue entre les deux Ministres en charge des Affaires étrangères, le 11 novembre, en marge du Forum de Paris sur la paix, organisé à la faveur de la célébration du Centenaire de l’Armistice de la Première guerre mondiale. Il n’y a pas le moindre doute sur le fait que cet élan sera poursuivi au cours de cette année, y compris avec les Principautés d’Andorre et de Monaco, où j’ai été rencontrer les dirigeants à l’occasion de la présentation des Lettres de créance, respectivement les 4 mai et 27 Juin.


Par ailleurs, une intense activité nous a amenés à aller à la rencontre des acteurs économiques, principalement à travers la France. D’abord à Rouen, les 6 et 7 février, ensuite à Lyon, les 21 et 22 juin, pour des missions de prospection économique dans chacune de ces localités, avec le concours actif des différents Consuls honoraires que je remercie. Ensuite, à participer à nombre de rencontres économiques, comme ce fut le cas, le 28 juin, au Salon de l’agriculture de Châlons-en-Champagne, le 31 août à Poitiers, lors du Colloque sur La Chine en Asie; les 9 et 10 octobre, au Forum économique d’Erevan sur le numérique, en marge du XVIIème, Sommet de la Francophonie; les 22 et 23 octobre au Forum Ambition Africa 2018; et le 8 novembre, à l’édition 2018 de l’Africa Investments Forum & Awards. Ici et là, il s’était agi de présenter le potentiel économique du Gabon et les opportunités d’investissements. C’est dans cet esprit, que l’Ambassade travaille déjà à l’organisation, le 29 mars 2019, en partenariat avec Business France, d’un Forum sur le marché économique gabonais.


S’agissant de la promotion de la culture et de l’image du Gabon, l’année 2018 a particulièrement été d’une grande intensité. Outre les activités d’appui à la Bibliothèque de l’Ogooué, je me permets d’évoquer, pour leur forte charge symbolique, la présence, le 3 juin, à Airaines, à l’occasion de la commémoration du 78e anniversaire des batailles de la Somme, où le Gabon était à l’honneur à travers la figure du Capitaine Charles N’tchoréré, et la participation à de nombreuses activités en faveur de la promotion du livre et des arts du Gabon. C’est ainsi que le Gabon était présent pendant les grands évènements littéraires du premier trimestre 2018. Je pense notamment à la Foire du livre de Bruxelles, du 22 au 25 février et, surtout, à la 37′ édition du Salon Livre Paris, du 15 au 18 mars, où, pour la première, des professionnels gabonais du livre ont pu exposer dans un stand dédié à notre pays. Là aussi, tout sera mis en œuvre, en 2019, pour porter encore plus haut la culture de notre pays.

Nouvel An : Message de vœux de l’Ambassadeur Flavien ENONGOUES.E.M. Flavien Enongoué, Ambassadeur, Haut Représentant de la République Gabonaise en France, Représentant permanent du Gabon auprès de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), avec juridiction sur le Portugal, Andorre et Monaco


Mes chers compatriotes,
Nouvel An : Message de vœux de l’Ambassadeur Flavien ENONGOUE

Je voudrais, enfin, terminer par un aspect sur lequel l’Ambassade entend mettre un accent tout particulier en 2019, en collaboration étroite avec le Consulat Général, et sur lequel il a déjà été enregistré des motifs de satisfaction l’année écoulée. Il s’agit de l’accompagnement multiforme des associations gabonaises dans les actions qu’elles mènent pour la promotion et le rayonnement de l’image de notre pays. Qu’il me plaise, à cet effet, de féliciter l’Association des Gabonais de Lyon et des environs, pour la présence constante lors des éditions des Fêtes consulaires “Lyon accueille le monde”; la Fédération des Etudiants Gabonais de France (FEGAF), pour l’organisation, le 6 juillet dernier, de sa 1ère journée scientifique ; l’Association Diaspora Gabon uni de France, pour l’engagement et le dévouement patriotiques des membres, je n’oublie pas le geste posé, le 22 octobre, en faveur de la Bibliothèque de l’Ogooué. Mes félicitations vont également à deux de nos jeunes compatriotes, d’abord Chef Anto, pour la présence de l’art culinaire gabonais lors de la 3ème édition du Village international de la Gastronomie, qui s’est tenue du 21 au 23 septembre à Paris, ensuite Madame Edith Aworet, responsable à Monaco du Mouvement d’Actions Sociales Solidaires (MASS); ainsi qu’aux organisateurs des journées culturelles de l’Association Familles de Centrafrique, qui ont mis le Gabon à l’honneur, le 17 novembre dernier, à Angoulême, lors de l’édition 2018.


Cette dynamique ne devrait pas faiblir en 2019. Il est déjà envisagé d’accompagner l’Association Samba’a Limousin, à l’occasion du « Festival Culturel Gabonais 2019 », et d’être présent, à travers des galeries d’art gabonais, à la Foire d’art contemporain AKAA Also As Africa – un évènement dont l’objectif est de promouvoir l’art contemporain d’Afrique dans toute sa diversité. Tout comme, il sera poursuivi, en 2019, les contacts noués avec les jeunes compatriotes investis dans le domaine du sport.

A tous et à chacun, au nom de l’ensemble des personnels, je souhaite une bonne et heureuse année 2019, en rappelant la nécessité patriotique d’œuvrer de concert à la sauvegarde et à la promotion des intérêts et de l’image de notre pays.


Je vous remercie

L’Ambassadeur Haut Représentant, S.E.M. Flavien ENONGOUE

Rédaction @DBNEWS
03 janvier 2019

Message de voeux 2019 CMD France

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.