Report partiel des élections : l’abbé N’shole déplore « une incohérence » de la CENI
Afrique

Report partiel des élections : l’abbé N’shole déplore « une incohérence » de la CENI


espace libre

Report partiel des élections : l’abbé N’shole déplore « une incohérence » de la CENI

Le secrétaire général de la conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), l’abbé Donatien N’shole, se dit étonné de raisons avancées par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pour reporter les élections en mars 2019 pour Beni,Butembo et Yumbi. Il s’agit d’une décision incohérente, a-t-il affirmé mercredi 26 décembre à Radio Okapi.

« Je ne peux cacher mon étonnement par rapport aux raisons avancées sur la situation à Beni et Butembo ; à savoir : les précautions par rapport à l’épidémie au virus à Ebola. Je trouve là une incohérence », a affirmé l’abbé N’shole.

La CENI a permis le déroulement de la campagne électorale dans ce même contexte, marqué par la fièvre hémorragique Ebola, alors que la marche ou la concentration des gens est beaucoup plus importante pendant la campagne.  Par contre, « dans un cadre de vote bien programmé, on connait le nombre d’électeurs, et l’on peut facilement prendre des dispositions, en termes de lavage les mains des détergents », a estimé le prêtre catholique.

« Qu’est-ce qui est dangereux ? La marche des gens qui entrent et qui sortent d’une église comme à Noël ou les gens qui sont rangés pour aller voter ? », s’interroge le secrétaire général de la Conférence des évêques catholiques de la RDC (CENCO) qui trouve qu’il y a « une chose qui ne va pas ».

Il s’est dit préoccupé par la réaction que pourraient avoir les habitants de « Beni, qui sont déjà physiquement massacrés. « Je ne veux qu’ils le ressentent aussi comme un assassinat de leurs droits civiques », a-t-il conclu.

Dans un communiqué publié mercredi 26 décembre, la CENI a annoncé le report des élections dans les circonscriptions de Beni, Beni ville, Butembo ville, à cause de la persistance de l’épidémie d’Ebola et des menaces terroristes qui planent sur cette région avec des actes criminels perpétrés par des bandes et milices armées.

espace libre


Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.