vendredi, juin 5, 2020
Réflexion autour de la lutte contre la famine
Afrique

Réflexion autour de la lutte contre la famine


espace libre

Réflexion autour de la lutte contre la famine

Réflexion autour de la lutte contre la famine

Le secrétaire d’Etat à l’économie et à la planification du développement, Hissein Tahir Souguimi a ouvert les travaux de l’atelier sur le mécanisme de prévention et de lutte contre la famine ce jeudi 6 décembre 2018 à l’hôtel Hilton.

 

Les problématiques et enjeux liés à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle sont au centre d’un atelier de deux jours qui réuni les experts de la banque mondiale et les cadres du ministère de l’économie et à la planification du développement. Un atelier qui permettra de réfléchir sur un mécanisme pérenne de lutte contre la famine.

Pour le représentant résident de la banque mondiale au Tchad, François Nankobogo, les différents échanges et réflexions seront articulés autour de trois axes. Il s’agira de : « la nécessité de bâtir un mécanisme à partir des systèmes existants afin d’améliorer les capacités de prévention dans les zones les plus exposées à une éventuelle famine, l’investissement dans la prévention, la préparation, et la définition des stratégies de réponses efficaces et précoces et une gestion plus efficace et mieux coordonnée des ressources affectées aux interventions ». Il assure la disponibilité de la Banque Mondiale à soutenir le pays dans cette lutte.

Selon le secrétaire d’Etat à l’économie et à la planification du développement, Hissein Tahir Souguimi, environ 30 millions de bébés naissent chaque année  dans les pays en développement avec des problèmes de croissance dus à une mauvaise nutrition. « La faim est aujourd’hui reconnue comme un fléau mortel qui affaiblit l’espérance de vie de nos populations. C’est pour résoudre cette crise que le mécanisme d’action contre la famine forge sa stratégie sur les systèmes d’alerte précoce existant en cas de famine pour renforcer la capacité de prévision des zones les plus menacées par la famine », explique-t-il. Pour lui, ce mécanisme est l’illustration des efforts de la banque mondiale à promouvoir une approche préventive face aux crises mais il constitue aussi l’application concrète de la plateforme mondiale de gestion de risque de crise.

Bienvenu Daldigué

espace libre


Avec LePaysTchad

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.