Elections 2018 : Emmanuel Ramazani à Gbadolite, la population attend un message d’espoir
Afrique

Elections 2018 : Emmanuel Ramazani à Gbadolite, la population attend un message d’espoir


espace libre

Elections 2018 : Emmanuel Ramazani à Gbadolite, la population attend un message d’espoir

Emmanuel Ramazani Shadary, le candidat président de la République du regroupement politique FCC est arrivé à Gbadolite, province du Nord-Ubangi, mardi 4 décembre dans l’après-midi. Selon le programme communiqué à la presse, après Gbadolite, il devra se rendre dans le Sud-Ubangi à Gemena, bastion du MLC de Jean-Pierre Bemba.

Dans ces deux provinces, les électeurs disent attendre un message d’espoir. Ils estiment avoir été oubliés depuis la chute du régime du feu Maréchal Joseph Désiré Mobutu avec le fameux slogan de rejet « Code 32 » en référence aux 32 ans de pouvoir du président Mobutu qui était lui-même originaire du Nord de l’Équateur.

Ni le programme des cinq chantiers de la république (lancé en 2006 par le président Joseph Kabila), ni la révolution de la modernité (programme du président de la République en 2011) ne sont visibles dans ces deux provinces, déplorent quelques électeurs de ces deux provinces.

Ils disent attendre du candidat du Front commun pour le Congo (FCC), un message fort pour convaincre. 

En attendant, la ville de Gemena vit une ambiance festive depuis l’annonce de l’arrivée du candidat Ramazani Shadary.

Jean-Lucien Bussa, ministre d’Etat du commerce précède l’équipe de campagne électorale, alors que José Makila, vice-premier des transports, s’assignent comme mission de mobiliser l’électorat du Nord et du Sud-Ubangi.

espace libre


Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.