Accueil - Afrique - Beni : 18 civils tués dans deux attaques des ADF à Mangolikene et Paida

Beni : 18 civils tués dans deux attaques des ADF à Mangolikene et Paida

Beni : 18 civils tués dans deux attaques des ADF à Mangolikene et Paida

Dix-huit civils ont été tués, dans deux attaques des rebelles ougandais des ADF, jeudi 6 décembre à Mangolikene dans le territoire de Beni et à Paida, un quartier de la ville de Beni au Nord Kivu, selon les sources de la société civile.

Les mêmes sources précisent que la première attaque est intervenue jeudi matin à Mangolikene, dans la vallée du Graben à environ 15 kilomètres du Nord Est de la ville de Beni.

Un groupe de rebelles ADF a attaqué des cultivateurs qui se trouvaient dans leurs champs, tuant 13 civils, rapporte la société civile. Un bilan confirmé par les sources militaires qui précisent toutefois que Mangolikene se trouve dans la zone interdite d’accès à la population par les FARDC pour des raisons opérationnelles contre l’ADF.

Ce groupe armé a également mené une nouvelle attaque dans la nuit de jeudi à Paida, un quartier périphérique de la commune Rwenzori dans la ville de Beni.

Les sources locales et de la société civile parlent de 5 civils tués dont une femme et un enfant ainsi que deux blessés.

Les corps de certaines victimes de ces attaques sont déjà à la morgue de l’hôpital général de Beni.

D’après des sources hospitalières, une vive tension est observée sur place. La population en colère ainsi que les membres des familles des victimes refusent jusque-là l’accès à la morgue au personnel médical.


Avec Radio Okapi

Actualité ADF attaques civils tués National SECURITE
Lire les articles précédents :
RDCongo: les compagnies aériennes congolaises interdites en Europe
RDCongo: les compagnies aériennes congolaises interdites en Europe

RDCongo: les compagnies aériennes congolaises interdites en Europe L’Union européenne vient de mettre à jour sa « liste noire » des compagnies...

Fermer