Accueil - Afrique - Baba Laadé écope de huit ans de prison ferme

Baba Laadé écope de huit ans de prison ferme


Baba Laadé écope de huit ans de prison ferme

Baba Laadé écope de huit ans de prison ferme

A la veille de la clôture de la session criminelle qui se tient du 03 au 07 décembre 2018, l’ancien rebelle et homme politique, le général Mahamat Abdelhaker alias Baba Laddé est passé à la barre. Il est condamné à huit ans de prison ferme. Ses avocats entendent se pourvoir en cassation dès ce vendredi 7 décembre.

 

Viol, enrôlement d’enfants, traitements inhumains et dégradants, assassinats et incendies sont entre autres chefs d’accusations retenus contre Baba Laddé.

Ses avocats plaident pour sa relaxe. « Les faits retenus contre cet homme sont sans preuves. Il mérite un acquittement. Dans le dossier de la procédure, il y a aucune preuve des infractions commises par Baba Laddé », précise Me Alain Kagonbé, l’un de ses conseils qui assure que l’amnistie du président rend grâce à tous les rebelles et son client ne doit pas faire l’exception. « C’est une décision de justice et la loi nous permet de se pourvoir en cassation. Et nous allons commencer dès demain avec les démarches pour ce pourvoi », ajoute, son confrère Me Toudé Djimadoum.

Selon l’accusation, les infractions amnistiées par l’ordonnance 09/PR/2018, portant atteintes à l’intégrité de l’Etat n’entrent pas dans les chefs d’accusation retenus contre Baba Laddé.

Nguelsou Balgamma


Avec LePaysTchad

Lire les articles précédents :
La France accorde 50 millions  d’euros au Tchad
La France accorde 50 millions d’euros au Tchad

La France accorde 50 millions  d’euros au Tchad Le ministre des finances et du budget, Allali Mahamat Abakar et l’Ambassadeur...

Fermer