vendredi, janvier 22, 2021
Kisangani : les prix des produits manufacturés ont doublé à Buta
Afrique

Kisangani : les prix des produits manufacturés ont doublé à Buta


Kisangani : les prix des produits manufacturés ont doublé à Buta

« Une pièce de pagne qui coûtait 12 000 Francs Congolais (FC) est vendu actuellement à 25 000 FC. Un sac du sel qui se vendait à 13 000 FC est vendu aujourd’hui vendu à 26 mille FC… », a témoigné mardi 6 novembre le coordonnateur de la Nouvelle Société Civile du Bas-Uélé, Freddy Lemakwa.

Ce constat est fait, alors que les prix des produits manufacturés ont pris l’ascenseur depuis quelques semaines sur le marché local, selon la même source. La Nouvelle Société Civile attribue cette hausse des prix à la dégradation de la route nationale No 4, celle qui va de Kisangani à Buta, longue de 324 km. Cette route est jonchée de bourbiers qui ne favorisent pas la fluidité du trafic. L’évacuation des produits connait ainsi un ralentissement, créant la rareté sur le marché et entrainant de ce fait la hausse des prix a Buta.

« Lorsque les commerçants viennent avec leurs marchandises, au niveau de la route, au lieu de faire un jour ou deux jours, ils font toute une semaine, et puis, les marchandises qui ne devraient pas être gardées pendant longtemps finissent par pourrir. Nous sommes en train d’acheter au double ou triple par rapport au mois passé… », a déploré le coordonnateur de la Nouvelle Société Civile.  

La même source révèle que lors du dernier passage du gouverneur du Bas-Uélé à Kisangani, il avait été convenu qu’un devis soit envoyé au ministre des Infrastructures, Travaux Publics et Reconstruction pour les travaux de cette route.



Avec Radio Okapi

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.