Accueil - Monde - La Russie déploie ses armes électromagnétiques de pointe Samarkand à la frontière polonaise

La Russie déploie ses armes électromagnétiques de pointe Samarkand à la frontière polonaise

 

Photo: Des armes à impulsion électromagnétique et 12 autres unités envoyées à la frontière avec la Pologne

Photo: Des armes à impulsion électromagnétique et 12 autres unités envoyées à la frontière avec la Pologne

Le retrait brutal et déconcertant des États-Unis du traité FNI, qui interdisait auparavant l’utilisation de certains missiles à capacité nucléaire, a fait comprendre à la Russie que les États-Unis se préparaient à faire la guerre à la Russie.

La Russie vient de déclarer officiellement qu’elle est en train de préparer ses défenses et de préparer sa réponse à toute agression. À cette fin, le ministère russe de la Défense va déployer des systèmes de guerre électronique Samarkand dans 13 unités militaires.

Le système Samarkand est l’arme de brouillage et d’EMP la plus avancée au monde. Lorsque l’arme est déployée, les communications et l’électronique – y compris les machines et les véhicules qui dépendent de l’électronique (avions, chars, etc.) ne fonctionnent plus. Les États-Unis sont actuellement loin derrière la Russie dans ce domaine de la technologie, ainsi que dans de nombreux autres. Cela semble être dû à l’inefficacité et à la corruption dans le complexe militaro-industriel américain, qui est entièrement à but lucratif.

Le déploiement des systèmes se fera dans des positions stratégiques, dont la région européenne de Kaliningrad, et ils devraient entrer en service d’ici novembre 2019.

« Cela est dû au fait que nos partenaires mettent la Russie dans des conditions très difficiles, compte tenu de la perspective du retrait des Etats-Unis du Traité FNI, ainsi que du rapprochement au plus près de nos frontières des systèmes d’attaque américains déployés en Europe orientale, » a déclaré Aleksandr Zhilin, analyste militaire.

Il a ajouté que « nous ne pouvons pas travailler de la même manière que les Américains qui, dans leur planification, ne tiennent pas compte de la sécurité des civils, ni d’aucun des aspects les concernant « .

« Nous mettons en place des systèmes de guerre électroniques pour entraver les actions de l’ennemi et, jusqu’au dernier moment, nous essayons d’éviter la phase de guerre sans mettre en danger les populations, y compris dans les pays de l’Europe de l’Est, sous la couverture desquels les Américains déploient leurs systèmes d’attaque, » conclut l’analyste.

Malgré cette préoccupation russe pour la sécurité des civils, les États-Unis, par le biais de leurs proxies d’Europe de l’Est à Kiev et à Varsovie, continuent de faire des discours agressifs à l’égard de Moscou.

C’est particulièrement le cas de Kiev qui, dans le Donbass, poursuit une guerre gelée contre la minorité russophone qui s’était opposée au coup d’État de droite de 2014, et a également commencé à prendre pour cible d’autres minorités telles que la minorité hongroise.

Avec la menace contre les minorités russes en Europe de l’Est et l’empiétement de l’OTAN sur les frontières de la Russie, la fortification de Kaliningrad et des frontières orientales de la Russie doit être renforcée par des systèmes de défense de pointe comme le système de défense antimissile S-400 et les systèmes de guerre électronique de Samarkand. C’est grâce aux initiatives du président russe Vladimir Poutine que l’armée russe s’est modernisée, passant d’un équipement rouillé à une puissance technologique.

Source:https://www.fort-russ.com/2018/10/russia-prepares-its-defenses-for-war-deploys-samarkand-state-of-the-art-electromagnetic-weapons/

Traduction Avic – Réseau International

DEFENSE EUROPE FAITS DIVERS Géopolitique Guerres Toutes les Catérories
Lire les articles précédents :
Etats-Unis : Trump veut déployer jusqu’à 15.000 soldats à la frontière avec le Mexique

Le président Donald Trump à la Maison Blanche, à Washington, le 31 octobre 2018. Le président américain voudrait empêcher l'entrée...

Fermer