Accueil - Afrique - Le Phare : « Présidentielle, législatives nationales et provinciales : campagne interdite à l’Opposition ! »

Le Phare : « Présidentielle, législatives nationales et provinciales : campagne interdite à l’Opposition ! »

Revue de presse du mercredi 17 octobre 2018

Les journaux parus mercredi 17 octobre à Kinshasa ont choisi de s’intéresser aux activités des candidats à la présidentielle 2018.

Après ce qui s’est passé le week-end dernier à Lubumbashi, où les autorités politiques ainsi que les forces de l’ordre et de sécurité ont brillé par des obstructions systématiques aux manifestations publiques annoncées par l’Opposition, rappelle Le Phare, le décor d’interdiction de la campagne électorale à l’Opposition semble solidement planté. Pourtant, note le journal, le meeting programmé par Gabriel Kyungu, Christian Mwando, Delly Sesanga, Martin Fayulu, Jacquemain Shabani, Christophe Lutundula, Eve Bazaiba, Molisho, Adolphe Muzito…était autorisé, la lettre du Maire de la ville, adressée quatre jours plutôt aux organisateurs, faisant foi.

Mais, l’opposition ne désarme pas, selon Actualité.cd, qui annonce un nouveau meeting de l’opposition, le samedi 3 Novembre dans la Commune de Kalamu à Boma dans le Kongo Central. Parmi les partis et regroupements politiques signataires de la lettre, le portail cite : le MLC, l’UDPS, l’UNC, la Dynamique de l’opposition, et les autres.

Devant ses militants dimanche 14 octobre dans le district de la Tshangu à Kinshasa, informe Times.cd, Adolphe Muzito a réaffirmé la détermination de l’opposition d’aller aux élections. « Nous sommes prêts pour les élections du 23 décembre de cette année, mais sans machine à voter, qui n’a aucune base légale en RDC », a affirmé le candidat de Nouvel Elan à la présidentielle cité par ce média en ligne.

Entre-temps, « Ramazani Shadary annonce une équipe de 564 personnes pour sa campagne », annonce Forum As. Reçu mardi 16 octobre par la Plateforme des communautés de base (PCB), le candidat président de la Majorité sortante a dévoilé le nombre de personnes qui l’accompagneront lors de prochaines joutes électorales.

« Dans les jours qui viennent, nous allons présenter non seulement notre projet de société, mais aussi la grande équipe de campagne qui va nous accompagner, la PCB comprise. J’aurais une forte équipe au niveau national, de plus ou moins 564 personnes. Toutes les tendances seront représentées », a-t-il annoncé dans les colonnes du journal.

« Vision d’ambition et de mutation pour la RDC. Kin-kiey Mulumba : 90 milliards USD en cinq ans, 50 mesures fortes », titre de son côté La Prospérité. Lors de la présentation officielle et solennelle de son programme politique, mardi 16 octobre à Kinshasa, ce candidat « a dévoilé les lignes primesautières de sa vision articulée, ici, en trois piliers cardinaux, à savoir : Recréer le consensus perdu en vue de l’action ; écouter en vue de relever les défis ; Faire germer un mental de conquérant »

 


Avec Radio Okapi

Actualité la présidentielle National Revue de presse
Lire les articles précédents :
Gabon : La CNSS revoit les salaires de son personnel à la hausse

Libreville, Mercredi 17 Octobre 2018 (Infos Gabon) – Cette mesure découle des travaux de la commission chargée de la régularisation...

Fermer