France/Justice : Le parquet de Paris demande un non-lieu au terme de l'enquête sur l'attentat contre Habyarimana
À LA UNE

France/Justice : Le parquet de Paris demande un non-lieu au terme de l’enquête sur l’attentat contre Habyarimana

France/Justice : Le parquet de Paris demande un non-lieu au terme de l'enquête sur l'attentat contre HabyarimanaLe président rwandais Habyarimana – image de l’avion sur le lieu d’explosion.

 

Le parquet de Paris a demandé un non-lieu au terme de l’enquête sur l’attentat contre le président rwandais Habyarimana, épisode déclencheur du génocide de 1994, selon une source judiciaire. Dans son réquisitoire définitif daté du 10 octobre, dont a eu connaissance l’AFP, le parquet demande l’abandon des poursuites contre les sept protagonistes mis en examen, tous issus du clan de Paul Kagame, l’actuel président du Rwanda, estimant que l’enquête n’avait pas permis de réunir de “charges suffisantes” contre eux.

La décision finale sur leur sort est désormais entre les mains des juges d’instruction du pôle antiterroriste. Depuis plus de 20 ans, ce dossier empoisonne les relations entre Paris et Kigali, sur fond de débat sur les responsabilités françaises à l’époque du génocide. (Source VOA)

Réquisitoire politique. C’est désormais au juge d’instruction de dire  si “OUI” ou “NON”, il doit avoir un procès ou pas.
Dossier de la justice Française  (DBNEWS)
(pdf, 1 B)

Coïncidence bien  curieuse ! La position du ministère public Français a peut-être une explication plus politique, en effet, la décision du tribunal tombe le jour même de l’élection d’une haute dignitaire rwandaise à la tête de la Francophonie ».

Rédaction DBNEWS
13 octobre 2018

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.