Accueil - Gabon - Pétrole lampant : 5 milliards de FCFA de subvention en 2017 !

Pétrole lampant : 5 milliards de FCFA de subvention en 2017 !

Pétrole lampant : 5 milliards de FCFA de subvention en 2017 !

Chaque année, l’État gabonais subventionne le pétrole lampant pour les ménages à faible revenu. C’est un mécanisme de solidarité nationale qui permet aux consommateurs de l’intérieur du pays de bénéficier de ce bien au même prix que ceux des grands centres urbains. Il s’agit concrètement de faciliter l’accès de ces gabonais à ce produit de base de l’éclairage en milieu rural. Le paradoxe, c’est qu’alors que les indicateurs montrent que la population rurale baisse et migre vers les grandes villes et que les populations vivant à Libreville et sa banlieue ont de plus en plus un accès à l’électricité et au gaz butane, le poids de cette subvention lui ne bouge pas.

Pour conséquence, en 2017, l’État gabonais a dépensé 5 milliards de FCFA dans le cadre de cette subvention. Un montant qui pèse lourdement sur son budget.

Quelle explication donner à ce phénomène ? Les industriels profitent-ils injustement et illégalement de cette subvention à la consommation des ménages ? L’État dispose-t-il lui-même des moyens de contrôle de la gestion de cette subvention ?

C’est pour répondre à ces interrogations que la Direction Générale de la Caisse de Stabilisation et de Péréquation (CAISTAB) a lancé il y a quelques semaines un ensemble d’opérations de contrôle de la distribution et de la vente du pétrole lampant dans les réseaux des stations-service.

La première phase de cette opération consistait à déployer les équipes de la CAISTAB dans les réseaux des stations-service de Libreville, Owendo et Akanda. Avant de s’étendre par la suite sur l’ensemble du territoire national.

Avec cette mission, la CAISTAB vise dans les huit (8) prochains mois, une baisse de l’ordre de 15 à 20% de la charge de « stabilisation » de l’État en ajustant la subvention sur le pétrole lampant à son niveau réel ; luttant contre les pratiques de fraude sur ce produit ; soutenant l’Etat dans l’optimisation de la dépense ; luttant contre les détournements du pétrole lampant vers des industriels.

En attendant les conclusions de cette mission enquête nationale, la période d’austérité exigée par la conjoncture doit constituer une opportunité pour réduire au maximum toutes les pertes de l’État.

Avec Investir Gabon

 

 

economie Pétrole lampant : 5 milliards de FCFA de subvention en 2017 !
Lire les articles précédents :
Football: Paul Kessany face aux révélations de Shiva Star Nzigou

Après les révélations choquantes de l’ancien international gabonais Shiva Star Nzigou, qui a confessé dans une église avoir eu des...

Fermer