Accueil - À LA UNE - Gabon : Un infanticide macabre plonge Okondja dans la torpeur

Gabon : Un infanticide macabre plonge Okondja dans la torpeur

Une découverte macabre est survenue à Okondja dans la nuit du 3 au 4 août écoulée, dans la province du Haut-Ogooué (Nord-Est du Gabon). Au quartier Mouloudou, une jeune femme de nationalité gabonaise aurait mis au monde un nourrisson avant de l’expédier quelques heures plus tard dans l’au-delà de façon ignominieuse.

LE-CORPS-SANS-VIE-DU-NOURRISSON-RETROUVÉ-DANS-UNE-POUBELLE-COMMUNE-CRÉDIT-PHOTO-©-2018-D.R.

 

Fait divers. D’après plusieurs sources, la mégère n’en serait pas à son premier acte odieux de cette veine. C’est faute d’avoir été sanctionnée rigoureusement au premier acte, croirait-on, que la jeune fille a récidivé de plus belle. Cette fois-ci en se donnant la peine de découper les membres du corps inerte de son nourrisson dans le sombre dessein de s’en débarrasser.

L’affaire fait scandale dans toute la région et a plongé toute la contrée dans une désolation générale inouïe. Comment une atrocité pareille a-t-elle pu été menée par une jeune fille, de surcroît enfant d’éducateur religieux ?

La concernée se trouverait présentement dans un des centres médicaux de la localité où elle subit des soins sous haute surveillance des agents de la gendarmerie nationale qui ont tout de suite ouvert une enquête pour en savoir plus.

La consternation trop grande a même poussé la première autorité de la localité, en la personne du préfet, à la fermeture momentanée de l’Alliance Chrétienne d’Okondja, établissement paroissial au sein duquel le père de la criminelle exerce.

Affaire à suivre…

Source : gabonmatin/Auteur  LARIS HAVOC
09/08/2018

FAIT DIVERS gabon Infanticide Okondja
Lire les articles précédents :
DESIGNATION DES CONSEILLERS DU CSC : La mise au point de l’AJB et du SYNATIC

  Ceci est une réaction de l’Association des journalistes du Burkina (AJB) et du Syndicat autonome des travailleurs de l’information...

Fermer