jeudi, juillet 9, 2020
Gabon : Les Maliens séquestrent leur ambassadeur à Libreville
Afrique

Gabon : Les Maliens séquestrent leur ambassadeur à Libreville


Les maliens du GabonLes maliens du Gabon

Partagez!

L’élection présidentielle malienne s’est déroulée le dimanche 29 juillet 2018. C’était sous haute tension. Puisqu’à Libreville, des Maliens ont montré leur désaccord ; ils ont séquestré leur ambassadeur.

A l’origine de leur colère, un problème d’argent qui s’est posé, renseigne une source proche de la communauté à Libreville. Compte tenu de tout cela, les nerfs étaient tendus, obligeant ces maliens à afficher leur courroux pour se faire entendre.

« L’Etat malien n’aurait pas envoyé l’argent nécessaire pour payer ces agents. Au terme de leur mission, chacun d’eux n’a reçu que 30 000 FCFA pour 40 jours de travail », indique un agent. Vu que les autorités n’ont pas respecté leurs engagements, ces maliens ont élevé la voix pour réclamer leurs droits.

Las d’attendre, ils ont appuyé sur l’accélérateur en prenant leur ambassadeur en otage, y compris le matériel électoral. Pour parer à toute autre éventualité, le gouvernement gabonais a immédiatement envoyé sur les lieux des policiers anti-émeutes.

Naturellement, ces maliens de l’étranger ont bien le droit de voter. Hélas, ils sont dans un pays de droit qui est bien organisé. Du coup, les autorités gabonaises n’acceptent pas le désordre dans leur pays. Aux autorités maliennes de trouver une issue heureuse avant qu’il ne soit tard.

Selon nos sources,  27 000 maliens sont inscrits sur la liste électorale au Gabon pour choisir un Président. Et ceux qui ont séquestré l’ambassadeur se sont calmés par la suite. Le vote s’est déroulé dans le calme.

LIRE AUSSI  Mali : Le vote s’est déroulé dans le calme

 

commentaires





Avec Afric Telegrah

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.