Accueil - Afrique - Gabon : Et revoilà les syndicats

Gabon : Et revoilà les syndicats

espace disponible pour votre sponsoring

Jean Remy Yama est contre les mesuresJean Remy Yama est contre les mesures

Partagez!

L’occasion était trop belle pour que nos chapelles que l’on nomme syndicats et qui à se désigner comme étant des centrales.

Pour une fois nous nous disions que les leaders syndicaux allaient s’aligner avec le reste de la population pour applaudir des deux mains les dernières mesures initiées par  le chef de l’état Ali Bongo.

Toutes les réformes prises vont dans le sens de l’amélioration et de l’optimisation des souhaits de toutes les strates de la population dont évidemment ceux des sympathisants et adhérents de ces fameuses centrales syndicales.

L’étonnement nous frappe quand la dynamique unitaire trouve que vouloir le mieux rendu des engagements des pouvoirs publics pour l’intérêt général  source et fonde matière à manifester et appeler à la grève. Il faut empêcher l’état de réussir et plonger  les compatriotes dans un désarroi permanent.

En fait, ce qui dérange nos syndicalistes c’est qu’ils se retrouvent aujourd’hui à la remorque de la très puissante et innovante Task Force qui est une redoutable machine à idées qui vit le Gabon réel au quotidien.

Ces professionnels du chantage permanent sans propositions se nourrissent de saccades artificielles qu’ils élaborent. Le résultat est là. Aucun mot d’ordre de grève n’est plus suivi. Le sieur Yama à penser qu’un petit tour de à ngata suffirait à légitimer toutes les lubies de sa dynamique unitaire.

Fridolin Mvé Messa qui avait abandonné ces petits camarades au milieu du gué pour aller savonner la planche sur laquelle Charles MVÉ  ELLA allait se ramasser à Bitam. Il vous faut savoir que le syndicalisme orienté mène à tout. Fridolin est candidat supposé indépendant aux prochaines élections législatives dans le canton Ntem Mveze. Alors l’amalgame servirait de tremplin pour sa campagne. Son ambition fratricide ne recueillant pas l’assentiment des populations du cru.

Il peut avoir un syndicalisme constructif celui qui sait placer au-dessus de tout égoïsme l’intérêt supérieur du peuple. En tant que partenaires sociaux l’occasion est offerte aux leaders syndicaux  d’accompagner cette extraordinaire transformation heureuse de notre société et partant de tout le Gabon. Voilà un challenge exaltant et digne.

LIRE AUSSI  Gabon : Des mesures prises au nom de l’intérêt général

 

commentaires



espace disponible pour votre sponsoring
Avec Afric Telegrah

: Gabon développement mesures SYNDICATS
Lire les articles précédents :
Gabon : Des mesures prises au nom de l’intérêt général

Ali Bongo Ondimba met en route l'électricité à Kango Partagez! Tweet Le conseil des ministres de vendredi dernier a permis...

Fermer